Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1905 - tome 26.djvu/840

Cette page n’a pas encore été corrigée


Le mouvement ritualiste dans l’Eglise anglicane


I. L’ORIGINE ET LES PREMIÈRES LUTTES DU RITUALISME


Voilà plus de cinquante ans qu’on bataille, en Angleterre, pour ou contre le Ritualisme. Ce n’est pas uniquement une querelle de sacristie. La question occupe, divise l’opinion, la presse, le Parlement. Il n’est pas jusqu’au mob qui, de temps à autre, ne soit intervenu, à sa manière, par quelque émeute. Qu’est-ce donc que ce Ritualisme qui a tenu et qui tient encore tant de place dans la vie religieuse de l’Angleterre ? Quelles en ont été l’origine et les vicissitudes ? Le sujet n’est peut-être pas sans intérêt pour le public français, d’autant que rien chez nous ne peut nous en donner l’idée. Aussi bien cette histoire renferme-t-elle, sur l’impuissance des rigueurs législatives et des coercitions judiciaires dans les choses de conscience, des enseignemens qu’il peut nous être utile et consolant de recueillir.


I

M. Gladstone, évoquant, en 1874, le souvenir de ce qu’était le culte anglican un demi-siècle auparavant, écrivait : « L’état des choses était déplorable au-delà de ce que j’ai jamais lu ou