Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1905 - tome 26.djvu/592

Cette page n’a pas encore été corrigée


quatre ou cinq mois de l’un à l’autre de ces cours. Le Chinois à son tour enverra la pièce en quelque point de l’intérieur où elle reviendra, tous frais compris, à 5 taëls par exemple, et il la revendra à un consommateur ou à quelque petit détaillant indigène, mais pour être payé comment ? En sapèques, dont il recevra par exemple 6 000, qui pourront équivaloir, suivant le cours, à 5 taëls et demi, ou peut-être à 4 et demi seulement. Dans chacun de ces deux marchés, il y a ainsi un énorme aléa qui peut transformer l’honnête bénéfice auquel on s’attendait en une forte perte, si l’argent a baissé par rapport à l’or, ou le cuivre par rapport à l’argent. Notons qu’étant donnée l’extrême modicité des salaires et la rigueur avec laquelle le budget d’un Chinois doit être calculé, le marchand indigène ne peut relever brusquement et sensiblement le prix de ses ventes exprimé en sapèques sans faire fuir l’acheteur ; l’importateur européen a, d’autre part, comme limite inférieure à ses prix, le prix de revient en or du fabricant qui le fournit, auquel il faut joindre les frets en or qu’il paye aux compagnies de navigation. Les variations respectives de valeur de l’or, de l’argent et du cuivre exposent ainsi aux plus grands risques les intermédiaires chinois et européens, ce qui limite fort l’expansion du commerce.

Pour mettre un terme à ces incertitudes il faudrait stabiliser la valeur monétaire du cuivre par rapport à celle de l’argent, et celle de ‘l’argent par rapport à celle de l’or. On l’a fait en maints pays. En France même l’écu de 5 francs vaut toujours 5 francs, quelle que soit la valeur de l’argent qu’il contient, et bien que cette valeur ait oscillé, depuis dix ans, entre 1 fr. 80 et 2 fr. 40. S’il en est ainsi, c’est qu’en fait, sinon en droit, on sait qu’on trouvera toujours à échanger quatre pièces de 5 francs soit à la Banque, soit ailleurs, contre une pièce de 20 francs. Mais pourquoi cet échange peut-il avoir lieu ? Parce que le nombre des pièces de 5 francs est limité, sans quoi il serait trop simple d’acheter pour 8 francs d’argent, de faire frapper quatre pièces de 5 francs et d’aller toucher 20 francs à la Banque, dont tout l’or serait vite écoulé, — après quoi, l’écu d’argent retomberait à sa valeur intrinsèque. On peut même arriver, sans instituer le droit d’échange entre une pièce d’argent et un poids déterminé d’or, à donner à cette pièce d’argent une valeur supérieure à celle du métal blanc qu’elle contient, en cessant de frapper des pièces similaires ou en n’en frappant qu’une quantité