Page:Revue des Deux Mondes - 1900 - tome 158.djvu/39

Cette page n’a pas encore été corrigée


LA PETITE DERNIÈRE. . 35

tage et les transporter à bras dans un canot qui les a jetées à la côte...

— Oh ! ce... était tragique !... déclara à son tour une des Anglaises, elles avaient l’air très... très fatiguées !

— Bah ! reprit le sous-préfet, à leur âge on ne se fatigue de rien !... Une heure après, elles déjeunaient en partie carrée avec ces messieurs, qui ne les quittaient pas d’une semelle... M me Pontal recevait ces confidences en affectant un calme olympien ; M. Pontal continuait de soupirer ; et Urbain Desjoberts, sans perdre un coup de dent, prêtait attentivement l’oreille à ces propos de table, grâce auxquels il apprenait les piquans détails de l’escapade de M mc Tonia. Rien n’échappait à son attention : ni les mines scandalisées du clergyman, ni les allusions perfides de la sous-préfète, ni les rires mal dissimulés des commensaux, ni les commentaires singulièrement suggestifs du sous-préfet, et une rage froide l’exaspérait.

Au moment où le dessert apparaissait sur les tables, le commandant Le Dantec et Paulette arrivèrent à leur tour. La jeune fille se jeta au cou de son père, l’embrassa sur les deux joues, puis, relevant la tète, aperçut en face la figure blafarde de son beau-frère.

— Tiens, s’écria-t-elle, Desjoberts !... En voilà une surprise... Ça va bien ?

Elle lui tendait par-dessus la table sa petite main dégantée et le professeur répondait à cette amicale démonstration par une flasque étreinte.

— Florentin, s’écria-t-elle, servez-nous vite, nous mourons de faim !

Pendant ce temps, le commandant saluait M me Pontal et lui disait avec un courtois sourire :

— Vous le voyez, madame, je suis de parole. Je n’ai voulu laisser à personne le soin de vous ramener M lle Paulette...

— Oh ! oui, maman, le commandant a été le plus consciencieux, le plus paternel des chaperons... et aussi le plus indulgent, car il ne m’a nullement empêchée de m’amuser...

— Et tes sœurs, demanda sévèrement M me Pontal, où sont-elles ?

— Tonia et Lucile sont montées dans le dernier break avec MM. Salbris et Rivoalen... Ils étaient tous très gais dans cette voiture-là, et ils sont capables de souper en route... Je crois que vous ferez bien de ne pas les attendre...