Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1897 - tome 143.djvu/292

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
286
REVUE DES DEUX MONDES.

l’appela : Belle ! belle ! Une compagnie accourait, elle l’enveloppa, le dépassa. Un officier criait : « Pas gymnastique ! » Les visages des soldats, leurs brèves paroles lui parurent de bon augure. Son cœur cria victoire.

D’un coup d’éperon, il fonça, ayant à sa droite une petite sapinière ; derrière une avenue de peupliers, chasseurs à pied et lignards entretenaient un feu serré contre les tirailleurs prussiens. Au saut d’une haie sa jument butta ; il la releva d’une saccade, elle boitait. Un vigoureux juron lui échappa : Cydalise blessée ! Il sautait à terre, aucune trace de sang. Les sabots ? Un caillou dans la fourchette. Avec son canif, il le fit sauter et faillit, du coup, être tué d’une ruade : Sale bête ! Bon ! Une balle venait de lui entailler la croupe ! D’autres sifflèrent. Un bidon fut troué, par terre. Des artilleurs accouraient : — Gare ! gare ! un obus siffla, tomba avec un han ! sourd et un vent brusque dans un fossé d’eau, dont le rejaillissement inonda Du Breuil. Il voulut s’enlever en selle. Cydalise cabrée le renversa, l’entraîna le pied pris dans l’étrier, heurtant la terre labourée de sa nuque. Ainsi cahoté, il vit le ciel bleu traversé d’un petit nuage blanc et ferma les yeux, aveuglé par un soleil éblouissant comme la mort. Par bonheur, un artilleur à cheval coupait la route à Cydalise, l’empoignait aux rênes, et Du Breuil, sans savoir comment, se trouvait remis sur pied. Rien de cassé, il s’épousseta. L’homme lui tenait la bride, un artilleur imberbe, grêlé de petite vérole, tout triste et qui souriait gauchement.

— Merci ! Il resserra la sangle (sa selle avait tourné), s’enleva sur les poignets ; sa bête une fois enfourchée, rageur, il lui broya la bouche, cogna de l’éperon. Le petit soldat parut étonné, un reproche dans ses yeux gris sans cils. Du Breuil songea qu’il lui devait la vie.

— Ton nom ! cria-t-il en se retournant.

L’autre le lui jeta, mais son cheval l’emportait vers la batterie en marche. Du Breuil ne put l’entendre. Ce nom perdu le poursuivit d’un remords. À son doigt, la bague d’opale brillait toujours. Il comprit l’étendue du péril évité, eut froid, puis chaud dans les reins. Vraiment, il n’était pas superstitieux ! Sans cela… Il gardait aussi une humiliation d’excellent cavalier désarçonné. Et le regard du petit soldat, cet étonnement, ce reproche… Il demanda pardon à Cydalise, attendri soudain ; la pauvre bête saignait. Des tambours ronflèrent furieusement. Il longea une ligne