Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1897 - tome 142.djvu/393

Cette page n’a pas encore été corrigée


voyage postérieur de Cassas, son livre conserve de la valeur. Il contient des gravures nombreuses : un panorama et un plan de la ville et quelques monumens que l’auteur a pu reconnaître ; et ces planches ont encore du mérite [1].

C’est à Rome que Wood avait eu l’idée de son voyage ; et c’est aussi à Rome que le projet d’une exploration nouvelle devait être conçu.


III

Les pensionnaires architectes de l’Académie de France à Rome doivent, pour leur dernier envoi, restaurer un monument antique. La tâche consiste à étudier un édifice dans ses restes et à déduire de son état actuel les dispositions et les formes qu’il offrait au moment où il a été construit : les dessins sont accompagnés d’un mémoire. C’est une idée de Colbert : inspirée, peut-être, de la lettre de Raphaël à Léon X, elle est certainement une de celles qui ont le plus servi l’école française. A tout prendre, il s’agit d’un exercice par lequel l’esprit d’observation, la sagacité et l’imagination d’un jeune artiste sont mis en jeu en même temps que son talent. La restauration est une œuvre qui marque dans nos annales. Les travaux de cet ordre exécutés à la villa Médicis attirent l’attention des artistes et des savans, et dans les expositions universelles, ils sont très appréciés et obtiennent les plus hautes récompenses.

Trouver le sujet d’une restauration devient de plus en plus difficile si l’on veut attacher son nom à quelque chose de nouveau. A vrai dire, l’inédit en ce genre n’est pas nécessaire. M. Chedanne, en restituant à Rome même le Panthéon et en résolvant d’une manière nouvelle et définitive les problèmes que présentaient la date et la construction de l’édifice, l’a suffisamment prouvé. Mais il ne faut pas entraver l’essor d’une généreuse ambition. M. Emile Bertone, vers la fin de sa pension, devant faire un choix à son tour se décida pour Palmyre. Sans doute, en prenant cette détermination, il fut influencé par l’ouvrage de Wood. En effet, en voyant le plan de la ville antique tel qu’il nous est donné,

  1. Voir indépendamment des auteurs qui ont été cités : D. Von Sallet. Die Fürsten von Palmyra, Berlin, 1866. — Marquis de Vogué, de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Syrie Centrale, Inscriptions sémitiques 1868-1877. — Lebas et Waddington. Palmyrène. Voyage archéologique. Grèce et Asie Mineure, 1870.