Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1897 - tome 142.djvu/210

Cette page n’a pas encore été corrigée


Courtisane, la fille d’Orient, chargée de fard et de quincailleries, trônant parmi la meute des Bédouins en rut, et la Douleur, un groupe de vieilles pleureuses qui exercent en conscience leur métier, se déchirant des ongles leurs visages ensanglantés, se distinguent, par une hardiesse remarquable et une ardeur d’exécution, au milieu de toutes les études, souvent distinguées, mais en général d’une allure bien sage et d’une gamme bien douce qui sont rapportées par MM. Girardet, Girardot et quelques autres. Nous devons citer aussi, parmi ceux qui aiment le soleil et la belle peinture, M. Lunois, avec toutes ses études d’Espagne, M. Moutte, de Marseille avec son Retour du père, et, parmi les bretonnans, avec M. Lucien Gros, un jeune artiste, encore maladroit, mais d’une belle sincérité, M. Piet.

Tous les peintres précédens sont des paysagistes. Pour se rendre compte de l’état actuel de l’art du paysage, art très florissant, il faudrait donc reprendre les figuristes et comparer leurs fonds avec les études isolées que donnent, à profusion, les paysagistes de profession. La tâche serait intéressante, mais beaucoup trop longue pour que nous puissions l’aborder dans un compte rendu rapide. Force nous est de nous en tenir à constater qu’au Champ-de-Mars comme aux Champs-Elysées, les paysagistes sont très nombreux et très variés, presque tous témoignant d’un amour sincère et d’une intelligence de plus en plus affinée et délicate des phénomènes extérieurs. Nous n’étonnerons personne en ajoutant que s’il y a, parmi toutes ces études, quelques œuvres supérieures, elles sont dues à M. Cazin, plus maître que jamais de lui-même, el plus habile chaque jour à exprimer simplement, en vrai maître, les délicatesses de sa vision, à M. Thaulow, qui sait voir notre Normandie comme il voyait sa Norvège, à M. Billotte, plus varié, plus coloré aussi dans ses poèmes mélancoliques de banlieue parisienne, et qu’autour d’eux, on regarde toujours avec plaisir et profit les études ou notes de MM. Damoye, Barau, Boudin, Binet, G. Colin, Dauphin, Montenard, Cabrit, Lebourg, Lagarde, Lecamus, Willaert, Ilagborg, Harrison, M. Courant, Guignard, Dauchez, Iwill, Saintin, Chudant, et autres noms familiers, dès longtemps ou d’hier, à tous ceux qui aiment la mer ou les bois.


GEORGE LAFENESTRE.