Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1896 - tome 134.djvu/607

Cette page n’a pas encore été corrigée


soupçonnaient l’existence, une solution qui ne leur apparaissait point, le groupe de « la gauche avancée », la loge Saint-Jean de Thémis, le bureau de leur comité et le Phare ou l’Abeille de leur arrondissement ayant jusqu’ici négligé de s’en occuper.

Mais ce n’en est pas moins une solution sur laquelle l’accord est fait pour la quasi-unanimité des théoriciens, — et non point d’hier. Ce n’est point d’hier qu’ils ont adopté le principe, sinon arrêté la formule, de la représentation organique. Et ils peuvent bien différer d’opinion quant au degré : l’appliquera-t-on aux deux Chambres ? ou seulement à la Chambre haute ? ou encore à la Chambre basse ? — et quant au mode : divisera-t-on la société en trois grandes classes, déclarées arbitrairement égales, capital, travail, intelligence ? Ou bien séparera-t-on les villes des communes rurales ? Ressuscitera-t-on au préalable les corporations de métiers ? Ou ne se servira-t-on que de la profession libre ? — Quant à la forme et au style du cadre, s’il sera copié de l’ancien, ou simplement imité, ou d’un modèle tout nouveau, chacun conserve ses préférences, mais tous reconnaissent qu’il faut qu’on refasse à l’Etat et qu’on fasse au suffrage un cadre. Ou, pour ne pas encourir le reproche qu’on adressait à d’autres de mêler les séries d’images, chacun peut vanter son remède, comme le plus prompt ou le plus sûr ; mais tous ont reconnu que ce qu’il faut, c’est refaire des osa la nation.

Avant même que l’Etat moderne fût né, et parlant de l’Etat en général, Montesquieu ne disait-il pas : « C’est dans la manière de diviser le peuple en classes que les grands législateurs se sont toujours signalés et c’est delà qu’ont toujours dépendu la durée et la prospérité de la démocratie » ? — Et sans doute l’on s’aperçoit, à quelques-unes de ses expressions, que l’Esprit des lois est antérieur à la naissance de l’État moderne. Mais la même pensée n’a jamais cessé de revenir, ou le même fond, plutôt, de persister sous les variations du langage, qui s’est accommodé au milieu et au temps. Elle reparaît, cette pensée, dans les livres de Sismondi, et dans les ouvrages considérables, qui touchent tout ensemble à la philosophie, à l’histoire et au droit, d’Ahrens et de Robert von Mohl.

Elle fait, en Allemagne, une fortune nouvelle, ou plus exactement, malgré les révolutions politiques et sociales, elle n’y perd rien de son ancien crédit. Loin d’y céder du terrain, au moins dans le domaine de la théorie, elle en reconquiert, et vers 1865, lorsqu’on publie l’espèce de consultation demandée à quatre éminens professeurs des universités les plus fameuses sur « les conditions et les effets du principe constitutionnel », Held est