Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1894 - tome 125.djvu/182

Cette page n’a pas encore été corrigée


de certains milieux, surabondent les piastres équivoques, les rasta-douros, les jobdollars, les écus et francs menteurs, et autres roublardises estampillées, dont le grand commerce se plaint.

Autant que nos souvenirs sont fidèles, une brochure allemande, publiée par M. Eggers, sous le titre de Trade dollar, fournirait les détails complémentaires de ce programme, qui nous avait frappé dès 1881. Mais il faut respecter discrètement le domaine du législateur, et nous n’en sommes pas encore au projet de loi.

A quoi bon d’ailleurs s’efforcer de rédiger une formule exacte ? Les silveristes américains sont d’habiles gens ; ils sauraient vite découvrir des combinaisons efficaces et les faire accepter par les pouvoirs compétens, s’ils voulaient résolument se constituer en syndicat de rectification monétaire. Le voudront-ils ?

Pour l’instant, on se heurte donc aux difficultés d’une situation presque inextricable : L’essai du bimétallisme indépendant ne paraît guère pouvoir se passer du concours des Etats-Unis, dont l’adhésion est difficile, sinon impossible à obtenir.

L’extension du bimétallisme solidaire, plus ou moins amendé, semble irréalisable sans la participation de l’Angleterre, qui se refuse énergiquement à l’accorder ; l’Allemagne montre les mêmes dispositions.

Et, d’autre part, le statu quo est plein de périls.

Nul ne s’étonnera que les gouvernemens reculent devant l’idée de susciter une grosse crise immédiate pour éviter des crises futures. Mais, vienne la nécessité d’agir, il ne faudrait pourtant pas recommencer à bâtir un système défectueux sur une loi mensongère. Resterait donc le choix entre deux partis : ou bien réaliser, si faire se peut, une forme quelconque de bimétallisme indépendant et parallèle, qui mît en parfait accord l’honneur et l’argent dans le système monétaire, ou bien se rallier franchement au monométallisme or.

Soyons loyaux métallistes avant tout, et en dernier ressort monométallistes, s’il n’y a pas moyen d’être corrects autrement. On demande des monnaies honnêtes.


DUC DE NOAILLES.