Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1893 - tome 117.djvu/291

Cette page n’a pas encore été corrigée


excelle dans les conseils ; celui-là est meilleur dans l’action ; le premier a plus de circonspection, le second plus d’audace…

Mais ce n’est plus le temps d’équilibrer des phrases symétriques selon le rythme des rhéteurs de Rhodes. Manoli qui, d’un geste calme, a exempté ma seigneurie de tout souci, Manoli a terminé ses négociations avec le chef des douaniers et glissé discrètement, dans la main de ce dignitaire, quelques piastres bien accueillies. Grâce à cette habile diplomatie, les douaniers furent démens : ils se contentèrent de me confisquer quelques numéros du Temps : la Sublime-Porte, comme nos ministres, a peur de la presse. Puis mes bagages furent installés sur le dos d’un hammal (portefaix) nègre, dont les larges pieds, calés comme des bases de colonnes, s’étalaient sur le pavé du quai.

Tandis que nous marchons, en procession, vers le quartier européen, où sont les hôtels à la Franca, j’interroge le bon vieillard sur sa santé, sur sa famille, sur l’état de ses affaires.

Moussiou, répond le Cythéréen, votre noblesse est bien bonne de s’occuper ainsi des intérêts d’un pauvre homme. Grâce à Dieu, depuis le grand voyage où j’ai accompagné le seigneur Diehl et le seigneur Cousin, j’ai trouvé l’occasion de gagner du pain. J’ai tapé beaucoup de figues [1]. J’ai tué, à la chasse, beaucoup d’oiseaux et quelques lièvres que j’ai vendus. Mes amis de la Punta [2] m’ont prêté leurs barques, et j’ai péché des poissons. Maintenant, je suis prêt à aller où votre noblesse voudra m’emmener.

— Très bien, Manoli, tu iras demain au bazar, et tu achèteras ce qu’il me faut.

Moussiou, voulez-vous un kibëh en tapisserie d’Ouchak ou bien un kibeh à bon marché, simple, ordinario ?

— Je te le dirai, Manoli, quand j’aurai réfléchi à cette question.

Ὅ τι ἀγαπᾶτε, μουσιοῦ, νά μου πῆτε, νὰ τὸ ϰάμω ’γώ. Ce que vous désirez, monsieur, dites-le-moi pour que je le fasse…

En devisant ainsi, dans un sabir où les Grecs, les Francs, les Turcs, ont apporté fraternellement leur contribution, nous allions, précédés du nègre porteur de malles, le long du quai ensoleillé, près des laides bâtisses où sont installées les agences maritimes, et des grandes maisons, de style italien, où les banquiers juifs et chrétiens font parade d’un luxe hâtif. Sur la chaussée, dans le pêle-mêle des vendeurs de pistaches, des porteurs d’eau, des

  1. Un grand nombre de Smyrniotes sont employés, pendant plusieurs mois de l’année, à taper des ligues avec la paume de leurs mains, afin de les aplatir et de les ranger dans les boites en fer-blanc que l’on expédie aux épiciers d’Europe.
  2. La Pointe, faubourg du quartier maritime.