Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1890 - tome 102.djvu/914

Cette page n’a pas encore été corrigée


VII. HENRYKA LISTEWSKA [1]


Pendant l’automne de 1845, deux émissaires du comité révolutionnaire polonais, Wisnioski et Demboski, quittaient Paris. Ils étaient chargés de faire les derniers préparatifs du soulèvement général auquel on travaillait depuis des années, et qui devait s’effectuer en même temps dans tous les pays polonais. Le 16 février 1846 était le jour fixé pour ce soulèvement. Dans la Pologne russe, c’était le grand propriétaire Potocki qui était à la tête du mouvement ; en Posnanie, ce rôle important était dévolu à Mieroslawski.

Les deux émissaires se dirigèrent vers la Galicie, en passant par Cracovie, où ils conférèrent avec les principaux chefs des conjurés. Cette ville formait alors une petite république indépendante qui était le dernier refuge de l’aigle blanche.

De Cracovie, Wisnioski se rendit dans l’est de la Galicie, tandis que Demboski restait dans l’ouest, à Tarnow, où était le foyer principal de la conspiration.

  1. Voyez la Revue du 15 septembre.