Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1890 - tome 102.djvu/832

Cette page n’a pas encore été corrigée


l’abandonner. On a cependant essayé de retenir la dernière, une de celles auprès de Boniface VIII, pendant laquelle Dante aurait été frappé de la sentence qui l’exila : M. Pasquale Pappa a démontré que, quoique affirmée par Dino Compagni et par Bruni, elle n’était pas plus certaine que les autres.

Du 15 juin au 15 août 1300, Dante remplit les fonctions de prieur ; à partir de ce moment jusqu’à son exil, sa biographie se perd dans les faits historiques qu’il nous faut brièvement résumer.

Le moment du priorat de Dante est précisément celui où s’exacerbait la rivalité entre les deux fractions ennemies du parti guelfe, les Blancs, qui étaient au pouvoir, et les Noirs, qui allaient bientôt s’en emparer. Sur la querelle de familles qui avait été la cause première de la scission du parti, se greffait comme une reprise de l’éternelle querelle guelfe et gibeline devenue la lutte des deux pouvoirs spirituel et temporel, et des démêlés extrêmement compliqués avec Boniface VIII. Boniface avait à Florence des partisans, qui intriguaient et conspiraient en vue d’étendre l’influence du pape sur le gouvernement de la république. Au mois d’avril 1300, trois de ces agens furent dénoncés au gouvernement florentin et condamnés à d’énormes amendes, malgré l’intervention du pape en leur faveur. Profondément blessé de n’avoir pu sauver par son influence ceux que leur zèle pour sa cause avait compromis, Boniface cita alors à comparaître devant le saint-siège les trois auteurs principaux de la condamnation. Ils n’obéirent pas, et Florence fut excommuniée par une lettre motivée, dans laquelle le pape reprenait la thèse de la supériorité du pouvoir spirituel et entreprenait de démontrer que le gouvernement de Florence appartenait à l’autorité pontificale. Les Blancs qui étaient au pouvoir se trouvèrent donc en hostilité déclarée avec le saint-siège. Depuis longtemps déjà, on les accusait de sympathies gibelines, et ils s’en défendaient mal : la force des choses les jetait de plus en plus dans le parmi gibelin. Les Noirs entreprirent d’exploiter la situation qui résultait de ce revirement, et, menacés par un décret (4 mai), qui donnait plein pouvoir à la seigneurie pour réprimer leur agitation, se tournèrent vers le pape et le prièrent d’intervenir. Boniface s’empressa de répondre à leur invitation et envoya le cardinal d’Acquasparta comme médiateur à Florence.

Le cardinal arriva vers le milieu de juin, au commencement du priorat de Dante. Il trouva devant lui un homme qui, comme son parti, était déjà presque un gibelin. Sans doute, Dante n’avait pas encore défendu et systématisé, comme il devait le faire dans la suite, les revendications gibelines, et l’on ne peut admettre avec Witte que la composition de son traité De Monarchia date de