Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1889 - tome 96.djvu/665

Cette page n’a pas encore été corrigée


qu’un suicide a été commis sur les falaises sourcilleuses qui marquent l’extrémité occidentale du High Fell. Le spectre parcourt la route solitaire de Shanmoor, sous la forme d’une femme portant entre ses bras un enfant qui gémit. Malheur à celui que le fantôme interpelle, il mourra infailliblement avant la Saint-Jean suivante. Or, la plus intéressante des protégées de Catherine, une fille séduite et délaissée, Mary Backhouse, a reçu, le 24 juin de l’année précédente, cette condamnation sans recours possible. Qu’a-t-elle vu on réalité ? Un effet de clair de lune ou de brouillard, l’éclat blanchissant d’une cascade parmi les rochers obscurcis ? Qu’a-t-elle entendu ? Le salut d’un passant, jeté de quoique sentier de la montagne, des voix lointaines dans l’enclos de quelque ferme sous ses pieds ou simplement ces chuchotemens bizarres qui hantent les lieux solitaires ? Quoi qu’il en soit, elle se meurt, minée par une idée fixe qui précipite l’action de la phtisie. Sa délirante agitation augmente, le jour qui doit être le dernier, et surtout vers la fin de ce jour quand la lumière baisse : « Le temps devenait orageux, un grand vent secouait la maison et la silhouette du High Fcll était presque cachée par les nuages chargés de pluie… Les branches d’un Irène planté tout près du mur frôlaient les vitres par intervalles et, dans le silence, les moindres sons, même lointains, étaient singulièrement perceptibles.

— Il doit être huit heures, dit la voix étouffée, huit heures…

L’heure de l’apparition !

— Oh ! s’écria Catherine, tombant à genoux auprès du lit et saisissant l’une des mains brûlantes, ne pouvez-vous repousser cette pensée loin de vous ? Nous ne sommes pas le jouet des mauvais esprits, nous sommes les enfans de Dieu…

« Toute son âme suppliante se reflétait sur son beau visage couvert de pâleur. La mourante ne répondit que par un regard d’exaltation sinistre. Elle l’emportait,.. elle avait repoussé les remèdes ; en vain avait-on essayé de la faire dormir. Malgré eux, le moment venu, elle était en possession de tous ses sens et elle attendait, elle attendait que, dans un coup de vent, le fantôme l’emportât au cœur même de la tempête.

Une soudaine inspiration vint a Catherine :

— Mary, dit-elle de sa voix persuasive, que diriez-vous si j’allais en ce moment même jusqu’à la route de Shanmoor pour pouvoir vous dire au retour que je n’ai non vu là-haut, rien ? .. Je vous promets de rester jusqu’à la nuit noire. Me croirez-vous alors, si je vous répète qu’il n’y a rien que nos montagnes et la puissance divine qui se manifeste partout ? Me croirez-vous, et voudrez-vous essayer de dormir ?