Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1889 - tome 92.djvu/825

Cette page n’a pas encore été corrigée


la pente républicaine, rien chez eux n’annonce l’esprit de système ou la passion de sectaire. Leurs défaillances et rieurs chutes s’expliquent d’ordinaire par les entraînemens d’une démocratie jeune, exubérante, téméraire, portée ainsi à se tromper souvent, mais ne demandant pas mieux que de s’éclairer et de revenir de ses erreurs.

Bien des mesures, qui semblent de prime abord inspirées par les doctrines radicales, ne furent prises qu’en raison des circonstances et des nécessités ou des illusions du moment. Lorsque la plupart des états particulière de l’Union accordèrent d’emblée aux nouveaux immigrans tous les droits civils et politiques, ce fut moins d’après une théorie préconçue que dans l’intention naturelle d’attirer, par l’appât de ces privilèges, la foule des colons dont les bras étaient indispensables au défrichement d’un sol neuf. La même remarque s’applique à l’extension rapide du suffrage populaire et, à la règle de l’élection admise pour le choix des fonctionnaires publics. « L’égalité devant l’urne électorale, dit M. Boutmy, a été une véritable prime à la colonisation [1]. »

Aussi les plus lourdes fautes ne sont-elles pas irréparables. Quand les Américains eurent constaté l’imperfection de leur magistrature élective et les effets pernicieux du renouvellement trop fréquent des juges, ils s’efforcèrent d’y remédier. Ne pouvant guère, dans leur milieu républicain, supprimer cette combinaison mauvaise en soi, ils ont cherché du moins et trouvé parfois les moyens d’en atténuer les effets déplorables. C’est dans cette louable intention que plusieurs états ont prolongé notablement la durée du mandat judiciaire, au point de remplacer l’inamovibilité de droit par une sorte d’inamovibilité de fait. Ou bien encore, en dehors de toute intervention légale, les membres du barreau ont formé des associations professionnelles, de façon à exercer sur les choix un contrôle souvent efficace.

Il n’est pas jusqu’à la corruption organisée de leur système électoral et politique contre laquelle les Américains n’aient essayé de réagir. On a osé toucher au principe traditionnel du « droit aux dépouilles. » Certaines règles d’avancement hiérarchique, certaines conditions d’examen ont été établies afin de donner à l’administration quelques garanties de capacité, de savoir, et surtout de stabilité. Il ne faut pas s’exagérer la portée de celle amélioration partielle. L’élection antiseptique de M. Cleveland en 1885 paraît avoir épuisé l’élan vertueux des réformateurs. Peut-être est-ce parce qu’ils s’attaquaient là au mal spécifique des démocraties. La

  1. E. Bloutmy, Études de droit constitutionnel.