Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1887 - tome 84.djvu/895

Cette page n’a pas encore été corrigée


I. LES DÉBUTS D’ALEXANDRE VI


I. Johannis Burchardt Argentinensis Diarium, 1483-1506, édition Thuasne. Paris ; Leroux. — II. Dispacci di Antonio Giustinian, ambasciatore veneto in Roma, 1502-1505, édition Villari. Florence ; Le Monnier. — III. Edoardo Alvisi, il Duca Valentino. Imola, 1878. — IV. Gregorovius, Getchichte der Stadt Rom im Mittel-alter, tome VII, et Lucrezia Borgia.


Une récente publication, le Journal de Jean Burchard, chapelain et maître des cérémonies au Vatican de 1483 à 1506, a dû ramener beaucoup de personnes curieuses des singularités dramatiques de l’histoire vers une famille dont le nom seul réveille tout un cortège de légendes sinistres. Grâce aux notes quotidiennes de ce prêtre, on peut désormais suivre, dans le détail de leur vie intime, le pape Alexandre VI Borgia et son fils César. La correspondance d’Antonio Giustinian, ambassadeur de Venise près de la cour de Rome, permet de contrôler page par page une partie du récit de Burchard ; mais