Page:Revue des Deux Mondes - 1879 - tome 33.djvu/823

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ses agens. Elle les prenait où elle les rencontrait, et professait, à cet égard, des idées d’une largeur vraiment fraternelle. Mirault rédigeait le procès-verbal, afin que tout se passât « dans les règles ; » l’argenterie saisie était confisquée, mise en boîte et expédiée à l’hôtel des Monnaies, où l’on tâchait d’en faire des pièces de cent sous.

Le directeur de la Monnaie, Camélinat, acceptait volontiers les pièces de vaisselle plate, les couverts qu’on lui envoyait ; il les faisait jeter en fonte, et détruisait ainsi souvent des objets d’art dont la façon valait plus que le métal. Ceci lui importait peu ; égalité de la cuiller d’étain, fraternité de la gamelle, cela convenait à la commune ; mais Camélinat regimbait lorsqu’on lui apportait des étoffes d’or et d’argent, qui exigeaient un travail difficile pour être réduites à l’état purement métallique. A la date du 2 mai, il écrit : « Citoyen Fontaine, gardez donc dans les magasins des domaines toutes les chasubles et autres oripeaux que vous pourrez trouver parmi les objets saisis et déposés à l’ex-préfecture de police ou autres administrations ; plus tard on s’occupera de leur transformation suivant les intérêts de la commune. Le directeur de la Monnaie : CAMELINAT. » Ceci ne paraît pas avoir été du goût de Jules Fontaine, qui, dans la destruction des objets sacerdotaux, trouvait sans doute tout bénéfice pour la libre pensée et pour la caisse de la commune ; il insista, ne put parvenir à vaincre les objections de Camélinat, et unit par s’adresser au comité de salut public dont il obtint gain de cause : « Paris, le 10 mai 1871. Autorisation est donnée au citoyen Fontaine, directeur des domaines, de faire brûler à la Monnaie, et d’accord avec le citoyen Camélinat, les chasubles et oripeaux enlevés dans les différentes églises et renvoyés actuellement au garde-meuble. Le membre du comité de salut public : ANTOINE ARNAUD. » La langue de la commune est pauvre, et le mot oripeaux s’y répète souvent. C’était là, il faut le reconnaître, une mesure bien plus politique que financière, et l’on se plaisait à brûler le vêtement du prêtre avant de tuer le prêtre lui-même. ?

Jules Fontaine, agent direct de la commune, qui, ne devant être qu’une revendication municipale, se substituait naturellement à l’état, Fontaine ne faisait, après tout, que se conformer aux ordres de ses maîtres en dévalisant les ministères et en ramassant les épaves arrachées à la dévastation des églises ; mais il semble plus coupable lorsqu’il pénètre dans les maisons particulières et fait main basse sur des objets de propriété individuelle. M’est-ce pas là ce que le code pénal appelle un vol avec effraction ? Au nom de quel principe détourné de son sens naturel par l’interprétation révolutionnaire des fédérés, deux fois, dans le courant des mois