Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1878 - tome 27.djvu/451

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


d’indulgence naturelle pour ses ouvrages, quels qu’ils fussent. La complaisance avec laquelle il les énumère à peu près tous et les passe pour ainsi dire en revue dans une sorte d’évocation fantastique qu’il a intitulée une Nuit d’atelier donnerait lieu de penser qu’on eût été assez mal venu auprès de lui à se montrer peu accommodant sur ce chapitre. Et cependant, quand on examine dans leur ensemble les œuvres du sculpteur de Condé et de Philopœmen, qui malheureusement est aussi le sculpteur du Général Gobert et de Larrey, que de réserves trop bien justifiées on pourrait mêler aux éloges, que de graves erreurs on trouverait à signaler ! Nous avons, dans les pages qui précèdent, essayé d’en indiquer quelques-unes ; il serait superflu d’y revenir. Qu’il nous soit permis seulement de résumer en peu de mots la pensée de cette étude. David, quelque importance qu’il faille lui reconnaître, et quelque estime qu’on lui doive, David n’a pas tous les mérites que lui prêtent des admirateurs trop zélés. Il n’est ni « le plus grand sculpteur des temps modernes, » comme on le disait assez récemment dans une occasion publique, ni même le premier sculpteur de son temps, comme tendrait à le faire croire le livre qui vient de lui être consacré. Il est un des premiers sans doute, un artiste dont l’avenir s’occupera, sauf à distinguer et à choisir, plus sévèrement que nous peut-être, parmi les œuvres de sa- main ; mais ses titres et ses droits n’existent que dans cette mesure. On ne saurait ni la restreindre ni la forcer, et ceux-là se trompent également qui voient en lui, les uns un initiateur souverain, un homme de génie à l’abri des discussions ou des disgrâces posthumes, les autres, un de ces talens dont le succès a dépendu tout entier du milieu où ils se sont produits et qui ne survivent pas à leur époque. La justice, pour nous, se trouve entre ces deux opinions extrêmes, la vérité entre ces deux exagérations.


HENRI DELABORDE.