Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1875 - tome 12.djvu/646

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Irénée contre les hérétiques à la main, afin d’avoir un point de départ tout trouvé pour dissuader François Ier d’exécuter la promesse qu’il avait donnée à sa sœur. Il réussit, et peut par conséquent être regardé comme un des premiers auteurs de la longue lutte qui commença peu de temps après, comme un des magiciens qui firent tourner le vent, et changèrent en tempête la brise favorable qui poussa un moment vers la réforme notre monde lettré et élégant d’alors. Bien des années après cette circonstance, la seconde Marguerite nous montre dans l’intérieur de Catherine de Médicis les mêmes tiraillemens que nous venons de voir à la cour de François Ier. Son frère Anjou, le futur Henri III, avait dans sa première jeunesse des vivacités protestantes qui se traduisaient par une sorte de persécution contre Marguerite, dont il brûlait les livres d’heures qu’il remplaçait par les psaumes huguenots. « Mais, dit la princesse, Mme de Curton, ma gouvernante, me menait souvent chez le bonhomme, M. le cardinal de Tournon, qui me conseillait et fortifiait à souffrir toutes choses pour maintenir ma religion, et me redonnait des heures et des chapelets au lieu de ceux que m’avait brûlés mon frère d’Anjou. » Nous avons vu son rôle au colloque de Poissy ; il nous faut ajouter que ce fut à peu près lui qui fit échouer cette entreprise par la manière violente dont il leva la séance dès le début de cette assemblée, conduisant ainsi à une rupture ouverte une tentative conçue dans une pensée de compromis. L’image physique du cardinal est loin de démentir le portrait moral que nous venons d’en tracer. Pendant que nous écrivons ces lignes, nous avons sous, les yeux le fac-simile d’une médaille qui le représente et qui fut frappée en son honneur au Puy-en-Velay lors d’un de ses passages dans cette ville. C’est un visage mâle et fort, ayant quelque ressemblance avec celui de Rabelais, pour la fermeté seulement, cela va sans dire, car la physionomie est empreinte d’une véritable austérité, — en résumé ne présentant aucun caractère d’idéalité, ce qui est la marque irrécusable du conservateur-né et par nature.

La reine Marguerite, lorsqu’elle fut arrivée en âge de défendre elle-même ses livres d’heures et ses chapelets, parmi ses dames d’honneur en compta une du nom de Tournon, proche parente du cardinal, laquelle eut une fille dont la charmante reine nous a raconté la touchante et tragique histoire. Elle était aimée, elle aimait ; ce génie du malentendu dont les anciens ont oublié de faire une divinité et qui méritait cependant d’être divinisé pour son pouvoir de malfaisance, — car il est presque aussi puissant que l’amour, dont il accompagne chacun des pas pour séparer ceux que le premier veut unir, — profitant d’une absence forcée, souffla dans l’âme de l’amant