Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1875 - tome 12.djvu/524

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LE
MUSEE-BRITANNIQUE

I.
L’HISTOIRE DU MUSEE, SES ORIGINES, SES PROGRES JUSQU'A LA CONSTRUCTION D'UN EDIFICE SPECIAL.

I. Lives of the founders of the British Museum, with notices of its chief augmentors and other benefactors, 1570-1870, by Edward Edwards, London 1870. — II. Britith Museum, Accounts of the income and expenditure, etc. (rapports annuels imprimés par l’ordre de la chambre des communes), 1813-1875. — III. Report from the select committee on the condition, management and affairs of the British Museum, 1835. — IV. Report from the select committee on public librairies, 1849. — V. Report to the commissionners appointed to inquire into the constitution and government of the British Museum, 1850. — VI. Report from the select committee on the British Museum, 1860. — VII. British Museum, a guide to the exhibition rooms of the departments of natural history and antiquities, 1874.

Le Musée-Britannique (British Museum) n’est point, comme le Louvre à Paris, un des premiers édifices qui frappent les yeux du voyageur quand il visite la capitale de l’Angleterre : il ne décore point, comme la Galerie nationale, une des places principales de Londres. Quelques pas seulement, il est vrai, le séparent de l’une des rues les plus animées et les plus brillantes ; tout près de lui, par cette interminable et large voie qui de Hyde-Park s’étend et se prolonge sous divers noms jusqu’à la Bourse et à la Banque, court à grand bruit le flot toujours renouvelé des piétons et des voitures, cette marée vivante qui le matin vient remplir les bureaux de la Cité, et qui le soir, plus impétueuse encore et plus pressée,