Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1874 - tome 2.djvu/720

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


certaines coutumes. La corruption des mœurs est grande dans des familles, où, pour toucher la dot de ses brus, le père marie ses fils encore enfans à des filles déjà nubiles, qu’il respecte rarement lui-même, où l’hospitalité vis-à-vis des étrangers s’exerce à la façon du vers de La Fontaine :

Bon souper, bon gîte... et le reste!


L’inceste et l’avortement sont des crimes communs dans cette contrée comme dans les pays où la race valaque domine.

D’Oravitza, bâtie dans une situation agréable, au pied des premières collines du Banat, où la société a construit un moulin à vapeur, une usine à raffiner les huiles minérales, et qui est le centre d’une grande exploitation de mines de fer, on se rend à Dognacska et à Reschitza, districts miniers où se traitent le fer, le cuivre, le plomb et l’argent, par de magnifiques forêts de hêtres, et l’on suit d’abord les deux grands réservoirs à écluses établis à la fin du siècle dernier par le comte de Mercy, gouverneur de Terneswar, pour la conduite des bois; puis on arrive par un petit chemin de fer de montagne au pied d’un immense plan incliné, dont le modèle a figuré à l’exposition de Vienne, destiné à mettre en communication le bas de la vallée avec les exploitations de minerais du niveau supérieur. Avant d’arriver à Reschitza, il faut s’arrêter à Morawicza, qui n’a point d’usine, et dont les mines de fer sont ordinairement attaquées à ciel ouvert en faisant sauter la roche par des explosions de dynamite, qui sont pour toute la contrée presque des cérémonies officielles et des expériences intéressantes. Entre tous ces points, la Compagnie autrichienne a créé des embranchemens, de même que pour le service du combustible des usines elle utilise les eaux courantes. En 1872, elle a élevé sur la Berszawa un moulin de trois tournans mus par une turbine, entouré de chênes séculaires qui rappellent les ombrages de Windsor et de Hampton-Gourt. Reschitza, qui se divise en deux villages, l’un roumain, l’autre allemand, est le plus important établissement de cette partie du domaine. C’est là que se fabrique l’acier d’après le procédé Ressemer, introduit pour la première fois en Hongrie; c’est là que l’on construit les machines et le matériel nécessaires aux besoins des lignes hongroises de la société, et que sont placés l’atelier du lavage des charbons et les fours à coke des mines de houille du Banat, enfin l’atelier de la carbonisation du bois, *

Cette dernière opération, par la quantité des matériaux sur laquelle elle s’exerce et par les moyens employés pour amener le bois à l’usine, est la plus intéressante à suivre dans tous ses détails. Du bord des immenses bassins où les bois flottés se sont successivement accumulés, et qui se vident rapidement par un système