Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1871 - tome 93.djvu/329

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


bananiers, dans les jardins l’olivier odorant, le jasmin sambac, des chrysanthèmes. Les oiseaux sont rares sur une terre où les abris font défaut ; cependant M. Swinhoe en a observé plusieurs espèces intéressantes, qui du reste vivent également sur le continent, comme des fauvettes et des pies-grièches[1], qui se tiennent dans les buissons, comme des courlis, une espèce du groupe des hérons [2] et une espèce du genre avocette. Notre faucon commun et l’autour d’Europe habitent les collines d’Amoy où viennent en hiver la buse du Japon et un milan de l’Inde [3]. Des hérons de l’Europe et de l’Asie se rencontrent également dans le pays, où nichent l’hirondelle de Daourie et un martinet de l’Asie centrale[4]. Sur les petites îles de Chimoo et de Chinchew, situées un peu au nord d’Amoy, l’aridité est la même ; la campanule aux grandes fleurs et l’abelia des rochers, une plante de la famille des chèvrefeuilles, forment le principal ornement des collines.

Avant de suivre les investigateurs dans leurs excursions vers le nord de la Chine, il convient de saluer Formose. La grande île, placée sous le tropique, a été le théâtre des recherches de plusieurs naturalistes ; elle ne possède peut-être aucune espèce végétale ou animale qui n’existe sur le continent ; mais cependant quelques découvertes botaniques et zoologiques ont été faites sur cette terre. Formose, on le sait, est couverte de gigantesques montagnes ; les plus voisines des côtes s’élèvent à environ 1,000 mètres au-dessus du niveau de la mer, et quelques-unes de celles de l’intérieur, hautes de plus de 3,000 mètres, ont leur cime couverte de neige. Sur les rivages et sur les coteaux les plus proches, quand on aborde dans la belle saison, la vue s’arrête sur des masses de grandes fleurs blanches et sur des arbrisseaux à tiges nues couronnées par de larges feuilles palmées. La fleur blanche est le lis du Japon (Lilium japonicum), l’arbrisseau est la plante qui sert à fabriquer le fameux papier de riz (Aralia papyrifera Hooker). Lorsque les yeux se portent sur les flancs des montagnes, d’immenses forêts de camphriers paraissent ne laisser de place pour aucune autre végétation. Dans les vallées, dans les ravins, près des rochers, on rencontre la plupart des végétaux qui croissent sur le continent et à Hong-kong. Au milieu des forêts de camphriers errent des chevreuils et des cerfs, et parmi ces derniers le consul britannique, M. Swinhoe, en a rencontré d’une espèce qui n’avait encore été observée nulle

  1. Garrulax rugillatus.
  2. Numenius Cassinii, Tantalus longimembris et Recurvirostra sinensis décrits par M. Swinhoe.
  3. Milvus Golvinda.
  4. Cypselus affinis.