Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1866 - tome 61.djvu/176

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sans bourse délier. Il suffît de payer le premier jour l’énorme capital de 2 shillings (2 fr. 50 c.) dont la moitié n’est jamais rendue. Quiconque peut faire ce sacrifice est apte à devenir membre de la Société et sûr de devenir propriétaire de cinq actions avec le temps.

Il faut pourtant quelques formalités pour entrer dans l’association. Le nom du candidat est affiché dans la salle des séances trois jours avant l’assemblée générale, qui peut prononcer l’admission ou la refuser. Cette affiche doit être signée de deux membres. Une fois admis, on ne peut plus se retirer sans le consentement du comité avant d’avoir entièrement acquitté le prix de ses cinq actions. Les actions ne sont pas transférables par vente, mais elles peuvent être recueillies par succession. Dans ce dernier cas, la société conserve le droit d’exclure le nouveau titulaire en lui remboursant le capital et les intérêts. Enfin elle peut prononcer l’exclusion d’un membre en assemblée générale. On voit que toutes les précautions sont prises pour que la société soit bien composée et demeure toujours maîtresse de son personnel.

Aussitôt qu’un membre est admis, il a droit de voter dans toutes les réunions. On ne vote pas par actions, mais par tête, ce qui maintient l’égalité. Cependant, pour des raisons faciles à comprendre, personne ne peut être élu membre du comité, s’il ne fait partie de la société depuis six mois, ni président, s’il n’est membre du comité. Il faudrait plusieurs années pour acquitter le montant des cinq actions, si l’on ne comptait pour cela que les 3 pence de cotisation payés par semaine ; mais il n’en est presque jamais ainsi, on abandonne presque toujours, pour avancer sa libération, les bénéfices trimestriels réalisés sur les achats de denrées. De son côté, la société s’interdit de restituer à ses membres tout ou partie des sommes inscrites à leur crédit, jusqu’au moment où les cinq actions sont intégralement payées. Une fois que le membre est au pair, il peut retirer à volonté toute somme qui n’excède pas 2 livres 10 pence, et les sommes plus élevées en prévenant plusieurs semaines d’avance. Le comité de direction est par ce moyen à l’abri de toute surprise ; il connaît avec certitude l’état de sa caisse et peut échelonner ses paiemens au mieux des intérêts de la société.

Le gouvernement est tout à fait démocratique. Le comité d’administration est élu pour un an par l’assemblée générale. Il se compose d’un président, d’un trésorier, d’un secrétaire, de trois conseillers élus dans l’assemblée générale du mois de janvier et de cinq autres élus dans l’assemblée générale du mois de juillet. Tous ces officiers sont immédiatement rééligibles. Ils ont les pouvoirs administratifs les plus étendus ; il leur faut l’autorisation de l’assemblée générale pour contracter des emprunts ou pour opérer des