Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1866 - tome 61.djvu/115

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Voyez-vous maintenant le vrai caractère de cette congrégation bizarre ? Ce n’est ni une aberration sans exemple, ni un produit particulier de l’Amérique ; c’est tout simplement un ordre monastique, le refuge de tous ceux qui se sentent dépaysés dans le monde et veulent une retraite pour y commencer à mourir. On embrasse la religion des shakers comme chez nous on entre dans les ordres. Les hommes malheureux, désappointés, dégoûtés de la vie, y vont chercher le repos, et la cérémonie fatigante des cabrioles du dimanche ne les empêche pas d’y trouver le calme profond, la mort anticipée qu’ils désirent. Ils peuvent d’ailleurs en sortir librement, si par hasard ils reprennent goût à la vie. On m’a parlé d’une jeune fille d’Albany qui, dans un désespoir d’amour, a pris la robe de bure et le bonnet plat des shakeresses, apportant une dot de plusieurs millions à l’époux divin. La communauté des biens, la vie en troupeau, le célibat, l’obéissance, sont des règles communes à tous les ordres religieux, et, pour compléter la ressemblance, de même qu’il y a dans les couvens des dupeurs et des dupes, les uns guettant les conversions lucratives et les autres abandonnant leurs biens terrestres aux mains qui dirigent la congrégation, la générosité des néophytes passe également pour profiter aux convertisseurs.


20 décembre.

Hier, la Tribune paraissait avec ce mot en tête de ses colonnes : thunder ! Suivait une nouvelle étourdissante, la prise de Savannah avec 11,000 prisonniers. La dépêche, plus ou moins authentique, qu’avait reçue le ministre de la guerre ne disait que 1,100 ; mais la Tribune se croyait autorisée, sur la foi d’un journal de Baltimore, à ajouter un zéro inoffensif au bilan de la victoire. Aujourd’hui les secondes nouvelles refroidissent le coup de tonnerre. Sherman n’a point pris, il a investi seulement Savannah, dont la garnison, forte de 12,000 hommes, ne peut manquer de se rendre. En même temps le général confédéré Hood a été repoussé de Nashville, et tout en revendiquant l’honneur de la victoire, il a battu en retraite avec cinq ou six généraux tués ou blessés. On dit encore que Forrest a été tué par Rousseau à Murfreesborough. Enfin de tous côtés pleuvent les nouvelles heureuses, et Grant seul, le sphinx de Richmond, reste immobile et silencieux.

Cependant le président vient de faire un nouvel appel de trois cent mille hommes. La plupart des états avaient échappé au dernier draft de 500,000 hommes en faisant valoir le contingent volontaire déjà fourni par eux sans réquisition. Ainsi la ville de New-York, ayant prouvé qu’elle avait librement donné aux armées et à la marine des États-Unis 30,000 hommes de plus qu’il n’en avait été