Page:Revue des Deux Mondes - 1864 - tome 54.djvu/962

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


plus qu’il ne prouvait, mais il racontait à merveille. Son esprit souple et ingénieux circulait autour des difficultés, jouait avec le sujet et jetait un vernis sur ce qu’il y avait de superficiel dans sa manière de le traiter. Où il excellait surtout, c’était dans les tableaux qu’il traçait de la vie de l’atelier ; il ne craignait pas d’en charger les couleurs, et quoiqu’il y revînt souvent, sa palette n’était jamais épuisée. Aussi vit-il arriver à lui, le plus naturellement du monde, cette popularité dont Say avait pris à tâche de se défendre. L’auditoire avait changé ; ce n’étaient plus des entrepreneurs jaloux de s’instruire, mais des légions d’ouvriers qui, les yeux dardés sur le professeur, le couvraient d’applaudissemens quand un écho de leurs impressions sortait de ses lèvres. Il n’était pas moins écouté quand, à propos de douanes et de tarifs, il dressait l’inventaire des dommages qu’ils causent à un état où ils revêtent des formes abusives, ou bien lorsqu’amené à parler des machines devant des gens de métier, il en démontrait les avantages durables, achetés au prix de troubles passagers. Ces tableaux, ces questions, ces problèmes, avaient de l’attrait pour cette foule, un attrait d’autant plus vif qu’ils lui étaient familiers. Qu’on fût ou qu’on ne fût pas de l’avis du professeur, on aimait à le suivre. Aussi l’amphithéâtre était plein jusqu’aux combles, et cette vogue s’est maintenue pendant vingt-deux ans. Beaucoup d’ouvriers et de contre-maîtres se souviennent des cours de Blanqui comme d’un délassement de leur jeunesse. Il est de tous nos professeurs celui qui est entré le plus avant dans l’esprit du peuple : c’est un titre qui n’est point à dédaigner.

Juger ce que vaut cet enseignement serait difficile : les leçons n’ont point été imprimées ; il n’en reste de trace que dans quelques notes recueillies ou des réminiscences personnelles. Que découvre-t-on dans ces leçons ainsi jugées ? Une revue à vol d’oiseau de tous les systèmes et point de système réel, un acquiescement à la doctrine établie, mais donné en courant, comme formalité pure et sans s’y appesantir. Nous sommes loin du dogmatisme sévère de Say. On peut même voir, avec Blanqui aîné, un commencement de fantaisie s’introduire dans renseignement économique. Il ne fit pas schisme, le mot serait dur pour un homme qui effleurait beaucoup de choses et en tirait rarement une conclusion nette ; mais dans un temps où les chimères couraient les rues, il eut aussi la sienne, et voici en quoi elle consistait. Une science découvre des lois, affirme des principes ; sont-ils vrais ou faux ? C’est une responsabilité qu’elle ne peut décliner et la seule qui strictement lui appartienne. Étendre jusqu’à l’acte la responsabilité de la spéculation n’est pas seulement courir un risque gratuit, c’est consentir à une donnée peu précise. Les deux responsabilités doivent rester distinctes pour que des