Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1863 - tome 47.djvu/421

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


empire furent naturellement évoqués. L’idée d’une compendation entre les années bonnes et mauvaises avait existé en germe dans l’esprit de Napoléon. M. de Montalivet avait essayé de la développer dans un rapport conservé en manuscrit. Le système du nivellement des prix fut remis à l’étude au sein du conseil municipal, et comme il est séduisant quand on ne se préoccupe pas des embarras qu’il doit infliger au commerce, on ne manqua pas de l’adopter. Un décret impérial du 27 décembre 1853 institua pour Paris la caisse de la boulangerie, dont le mécanisme fut agencé avec beaucoup de zèle et de dextérité par le premier directeur, M. Noyon.

La nécessité de surveiller jusque dans les moindres détails la fabrication et la vente du pain entraîna la refonte des anciens règlemens. Une charte complète est alors octroyée à la boulangerie. Le nombre des boulangers, calculé de manière qu’il y ait une boutique pour 1,800 habitans, reste fixé à 601 pour l’ancien Paris. Les établissemens sont divisés en cinq classes, en raison du nombre de sacs de farine qu’ils emploient quotidiennement. Le dépôt d’approvisionnement doit correspondre à une fabrication de trois mois. On exige enfin du boulanger qu’il ait constamment disponible à la caisse de la boulangerie une sorte de cautionnement de 2,000 à 6,000 fr., suivant l’importance de son fonds.

Il y avait beaucoup de hardiesse à inaugurer le système de la compensation à l’origine d’une disette. Ordinairement c’est au milieu de l’abondance qu’on prépare des ressources pour l’avenir. En 1854, on débuta par des sacrifices. La ville de Paris se mit à découvert d’une cinquantaine de millions : elle fit jouer les plus puissans ressorts du crédit. L’administration municipale se montra rigide et vigilante. On ne s’aperçut pas dans les ménages qu’entre 1854 et 1856 le prix du pain avait dépassé 50 centimes pendant vingt-neuf quinzaines. La crise fut traversée sans trouble : au point de vue de la politique, le succès de l’expérience était complet. Le malheur de £es conceptions administratives qui régissent arbitrairement la production et le commerce, c’est qu’à chaque froissement imprévu il faut imaginer un ressort nouveau. Les règlemens s’accumulent ainsi à tel point que le mécanisme en est empêtré. Avec le principe de la compensation, qui exigeait que les moindres mouvemens de farine et tout le débit du pain fussent vérifiés par l’autorité, on en vint à organiser une inquisition insupportable à la boulangerie. Ce système ayant pour effet de faire vendre le pain tantôt au-dessus, tantôt au-dessous de son prix réel, une spéculation s’établit bientôt sur cette alternative. Les gens de la campagne venaient vendre ou acheter à Paris selon qu’ils y trouvaient profit, et ils participaient ainsi aux avantages de la compensation, sans en suppor-