Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1860 - tome 26.djvu/869

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


exemple comment la race noire était susceptible de régénération.

Par le concours de ces heureuses influences, la famille, dont les esclaves faisaient peu de cas alors que le mariage ne leur assurait les privilèges ni de l’époux ni du père, se constitue rapidement dans la population affranchie [1]. À la suite de la famille vient la propriété, fort petite d’abord, mesurée aux besoins et à l’ambition ; mais avec les enfans croîtront les besoins, avec l’aisance l’ambition. Le noir a travaillé pour gagner le prix de son lopin de terre, et il le paie à tout prix, quand le gouvernement ne le lui donne pas. Il travaillera pour agrandir sa cabane, où il est roi, son champ, où nul ne lui commande. Des sociétés de secours mutuels, préludes des caisses d’épargne vivement réclamées, viennent en aide à ce mouvement en inculquant des habitudes d’ordre et de prévoyance à des races que l’on en croyait incapables. De telles institutions réparent le délaissement où les maîtres, dégagés de toute charge par l’émancipation, ont laissé tomber leurs anciens serviteurs. Elles préparent, on l’espère du moins, pour un prochain avenir, dans les relations agricoles et industrielles, un rapprochement analogue à celui qui s’est fait, depuis 1848 surtout, dans les rangs élevés de la société. Si ce n’est pas encore de la fusion, c’est du moins la reconnaissance des droits de chacun aboutissant à des égards mutuels. L’égalité se constate au théâtre ; elle va même jusqu’au duel, offert et accepté de blanc à mulâtre. Le progrès est moins sensible toutefois dans les bourgs et les campagnes qu’à Saint-Denis même, centre administratif où descendent voyageurs et fonctionnaires, moins dans les quartiers sous-le-vent que dans ceux du vent, qui reçoivent plus vite, par la facilité des communications, l’influence du chef-lieu, moins encore parmi les femmes que parmi les hommes. À vrai dire même, le préjugé de la couleur persiste intact contre les femmes, et il y aurait à désespérer de le voir jamais disparaître, s’il ne s’atténuait par l’éducation. Longtemps les jeunes filles de couleur, quelles que fussent la fortune et la position de leurs pères, furent exclues des pensionnats, tandis que leurs frères étaient admis dans les lycées. Depuis quelques années, la répugnance des mères créoles a cédé à des considérations de paix publique, et l’on peut entrevoir le jour où se continueront dans là société les amitiés et les relations nouées dès l’enfance.

En vue de la désertion imminente des usines à sucre, les maîtres avaient jeté les yeux sur la ressource de l’immigration. Déjà, sous le régime de l’esclavage, quelques essais mal réussis avaient été

  1. Le dernier recensement, celui de 1856, constate dans la classe des anciens affranchis 668 mariages, 128 reconnaissances, 330 légitimations.