Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1859 - tome 22.djvu/935

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


intérêts plus qu’aux opinions. Il n’y avait de variété que dans les combinaisons : au fond, le dessein était le même et aboutissait à une spoliation plus ou moins déguisée. Prenant la science pour auxiliaire, M. Michel Chevalier n’eut pas de peine à prouver que les premières et les plus flagrantes victimes de cette spoliation seraient ceux au nom desquels on l’entreprendrait, qu’au lieu d’éteindre la misère, elle ferait plus de misérables, et qu’en frappant la richesse ostensible, elle tarirait le travail, la seule richesse qui soit susceptible de se renouveler. Il ajoutait qu’à côté, de ces procédés aussi stériles qu’odieux il en était de plus efficaces, que d’un commun accord on pouvait étendre et perfectionner : l’association, la prévoyance, l’éducation spéciale, les facilités de crédit, les écoles gratuites, tout ce qu’amènent à leur suite des rapports empreints de bienveillance et le respect des droits mutuels. Dans cette seconde partie de son travail, M. Michel Chevalier se montrait, comme à l’ordinaire, ingénieux et abondant, si bien que ces études de circonstance ont pris les proportions d’un volume[1]. Sans affaiblir l’honneur qui lui en revient, on peut le faire remonter plus haut : dans sa défense de la société, c’était aussi l’économie politique qu’il défendait.

Les hommes auxquels il s’en prenait ne s’y trompèrent pas ; le 7 avril, sa chaire au Collège de France était supprimée : du même coup on atteignait l’enseignement et le professeur. Il semble même qu’il y eut dans cet acte de brutalité l’influence de mains qui se cachaient, et que des amis de l’ordre ne furent point étrangers à ce signe des désordres du temps. On le vit mieux quand il s’agit de la réparation. À sept mois de là, lorsque les événemens eurent fait justice des agitateurs les plus compromis et qu’il devint possible de rentrer dans une situation régulière, la commission du budget fut mise en demeure de revenir sur une injustice faite à un professeur frappé à son poste au moment où il y rendait des services éminens. Plusieurs membres demandèrent sa réintégration. Si elle eut lieu et si la chaire fut rétablie, ce ne fut pas sans des oppositions sourdes et actives, quoiqu’elles eussent l’air de rougir d’elles-mêmes. Il fallut que les amis de M. Michel Chevalier le défendissent non-seulement dans les bureaux, mais à la tribune. Tout effort personnel fut épargné à sa dignité ; il ne s’y serait pas prêté. Au moment où la question s’agitait, il était dans l’Hérault, chez son beau-père ; c’est là qu’il apprit en même temps l’initiative qu’on avait prise et le succès qu’elle avait eu. Rappelé dans sa chaire, il eut le bon goût d’en éloigner tout ce qui pouvait ressembler à un souvenir de

  1. Lettres sur l’Organisation du Travail, 1 vol., chez Capelle.