Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1859 - tome 22.djvu/918

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les points susceptibles de controverse, et l’on verra quelle lumière y répand l’action prépondérante de la liberté. S’agit-il de principes spéculatifs, elle en est la règle et l’essence ; s’agit-il purement de faits, elle intervient pour en déterminer le caractère, les rétablir quand on les dénature ou qu’on les tronque, démêler les résultats réels sous les résultats apparens, montrer que ce qu’on a obtenu sans elle ne vaut pas ce qu’on aurait obtenu avec son concours., et que, s’il existe en dehors d’elle une justice relative, seule elle dispense une justice absolue, sans acception de conditions ni de personnes. Elle agit alors comme une puissance supérieure de qui tout découle et à qui tout doit se rapporter ; elle apaise autant qu’elle épure et désarme les intérêts en les confondant dans le même droit.

Idées abstraites, dira-t-on. — Pas si abstraites, puisqu’à l’application elles n’ont pas reçu de démenti. Dans les épreuves qu’a subies la libre expression de la pensée, des défaillances ont pu naître du spectacle des événemens et fournir ainsi un prétexte à la faiblesse ou à la mobilité des opinions. Le libre exercice du travail n’a pas connu de pareils mécomptes ni mérité de tels retours. On peut dire que sur ce chef toutes les expériences ont réussi quand elles ont été faites de bonne foi, et ce succès, accompli sans violence, a reçu pour une grande part la sanction du temps. Au premier souffle de 89, l’économie du travail intérieur s’est transformée ; il n’y a plus eu ni catégories d’artisans retranchés dans un domaine réservé, ni limites artificielles de territoire et diversité de régimes dans le même état : hommes et localités ont relevé d’un traitement uniforme. Qui pourrait aujourd’hui nier les avantages de cette métamorphose et méconnaître ce qu’a gagné le travail dans ce premier pas vers la liberté ? Quel regret sensé s’attacherait aux privilèges détruits ? S’il y en a un à exprimer, c’est que le privilège, opiniâtre de sa nature, ait pu reprendre quelques-unes des positions qui lui avaient été enlevées, et reconstituer à petit bruit, et sous des motifs spécieux, ces abris si sûrs, qui ne se transmettent qu’à prix d’argent, et d’où il prélève sur la communauté des tributs qui ne sont pas toujours légitimes ; mais, ces exceptions écartées, combien le travail a grandi dans la libre disposition de ses forces ! l combien la richesse privée et publique s’est accrue ! Quel ressort a pris l’activité individuelle dès qu’elle a eu un champ plus vaste et d’un plus facile accès ! Ce témoignage fût-il le seul, il suffirait pour prouver à quel point la liberté est féconde et de quel prix elle paie les sacrifices qu’on lui fait.

Jusque-là l’économie politique rencontre peu d’opposition ; on ne lutte pas contre l’évidence. Les dissentimens ne commencent que lorsqu’il s’agit de tirer des principes dont la vertu a été ainsi éprou-