Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1859 - tome 22.djvu/284

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vrai, ces sentiers n’existent pas encore; mais en revanche de nombreux chemins de fer convergent déjà vers Hickman’s-Point, car dans l’ouest la construction des chemins de fer précède toujours le simple tracé des chemins vicinaux. Hickman’s-Point devra à toutes ces lignes d’être le véritable emporium de a bouche de l’Ohio, tandis que Le Caire ne pourra jamais être qu’un simple entrepôt. Il en est de même sur plusieurs points de la terre : l’embouchure commerciale ne coïncide pas toujours avec l’embouchure des eaux; c’est ainsi qu’Alexandrie est le port du Nil, et Marseille celui du Rhône.

Plus bas, sur la rive droite, se trouvent les restes d’un village auquel son ancienne position sur une colline élevée et la richesse de son territoire semblaient autrefois devoir assurer une grande importance. Lorsque les Espagnols étaient encore possesseurs de cette partie de l’Amérique, ils furent frappés des avantages de cette situation et y jetèrent les fondemens d’une ville qu’ils appelèrent Nueva-Madrid, dans l’espérance d’en faire un jour la métropole de l’Amérique du Nord. Le tremblement de terre de 1812 a fait mentir toutes les prévisions, et Nueva-Madrid, aujourd’hui New-Madrid, est resté un village sans importance, auquel les inondations enlèvent successivement cabane après cabane. On croit généralement que les vastes plaines d’alluvion n’ont rien à redouter des tremblemens de terre, et cependant en 1812 toute la vallée du Mississipi resta dans un état continuel de trépidation pendant l’espace de trois mois. C’était à l’époque de la destruction de Caraccas; toutefois la vague d’ébranlement ne semblait pas venir de l’Amérique du Sud, on eût dit plutôt que l’Amérique du Nord avait aussi un centre de dislocation dans la région située entre le Mississipi, l’Arkansas et le Missouri, et que de là les ondulations terrestres se propageaient vers le sud en s’affaiblissant. A la Nouvelle-Orléans et dans tout le delta de la Louisiane, le frémissement du sol fut à peine sensible; mais à l’ouest du Mississipi, sous la latitude de New-Madrid, de vastes espaces de terrain s’affaissèrent tout à coup. La région que les Américains appellent Sunk-Country (pays effondré) occupe une superficie d’environ 5,830 kilomètres carrés. Plus au sud, sur les bords de la rivière Saint-François, une autre région appelée le Spread (l’étendue) a également subi à cette époque un mouvement soudain d’affaissement sur un espace d’environ 2,600 kilomètres. Des élévations décorées dans le pays du nom de collines s’abîmèrent tout à coup; des champs cultivés disparurent; de grands lacs, de 30 ou 40 kilomètres de longueur, se formèrent, tandis que d’autres lacs se desséchaient soudain. En plusieurs endroits, la terre se fendit avec un bruit terrible, et d’énormes lézardes, longues de plusieurs lieues, profondes de 50 et 60 mètres, se creusèrent dans le sol en convulsion. On voit