Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1847 - tome 17.djvu/1009

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


mystérieuse. Il se tut un instant, plein de tristesse ; mais soudain ses oreilles

Se dressèrent et tressaillirent étrangement. Il se leva de sa couche, tremblant de joie et hurlant de joie : « Enfans ! entendez-vous ces sons ?

« N’est-ce pas la douce voix de votre mère ? Oh ! je reconnais les grognemens de ma chère Mumma ! Mumma ! ma noire Mumma ! »

Atta Troll, en disant ces mots, s’élança de la caverne comme un fou, L’insensé courait à sa perte !


XXIV.

Dans la vallée de Roncevaux, à la même place où jadis le neveu de Charlemagne rendit l’ame, Atta Troll tomba,

Il tomba victime d’une embûche, comme Roland, qui avait été trahi par Ganelon de Mayenne, ce Judas de la chevalerie chrétienne.

Hélas ! ce fut ce qu’il y a de plus noble dans l’ame d’un ours, le sentiment de l’amour conjugal, qui fut le piège que Uraka lui tendit perfidement.

Elle sut imiter si bien, à s’y méprendre, le grognement de la noire Mumma, qu’Atta Troll dut quitter la retraite qui faisait son salut.

Porté comme sur les ailes de l’amour, il courut dans la vallée, s’arrêtant parfois pour flairer un rocher où il croyait que Mumma se cachait.

Ah ! c’était Lascaro qui y était caché, le fusil à la main. Il l’ajuste sur sa victime et lui tire au milieu du cœur. Un torrent de sang s’en échappe.

Atta Troll branle la tête, puis s’abat avec un sourd gémissement et se crispe. – Mumma ! fut son dernier soupir.

C’est ainsi que tomba mon noble héros. C’est ainsi qu’il périt ; mais, après sa mort, il ressuscitera immortel dans les chants du poète.

Il ressuscitera immortel dans mes vers, et sa gloire parcourra la terre sur des trochées pathétiques de quatre pieds.

Un jour, le roi de Bavière lui élèvera une statue dans le panthéon Walhalla, avec cette inscription en style de sa façon wittelsbachienne :

« Atta Troll, ours sans-culotte, égalitaire sauvage. Époux estimable, esprit sérieux, ame religieuse, haïssant la frivolité.

Dansant mal cependant ! portant la vertu dans sa velue poitrine. Quelquefois aussi ayant pué. Pas de talent, mais un caractère. »


XXV.

Trente-trois vieilles femmes, coiffées du capuce rouge des anciens Basques, attendaient à l’entrée du village.