Page:Revue des Deux Mondes - 1844 - tome 6.djvu/78

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


un magistrat déjà célèbre en Espagne. Comme fiscal ou procureur-général, il défendit toujours avec force les droits de l’empire contre les empiètemens du sacerdoce, et son zèle pour cette cause fut si vif, qu’on l’attribua à une animosité personnelle. Il partageait avec d’Aranda, Roda et Campomanes l’éclat et le danger d’avoir provoqué le bannissement des jésuites d’Espagne. Rien ne devait donc sembler plus formidable à Clément XIV que le choix de cet ambassadeur. A son arrivée, les jésuites furent consternés. Bernis, de son côté, ne se sentit pas plus tranquille. Averti de la réputation de Florida Blanca, que le duc d’Aiguillon lui avait ordonné de suivre pas à pas, le cardinal essaya de gagner la confiance de son collègue et déploya dans leur première entrevue ces grâces qu’il croyait toujours irrésistibles. Il se plaignit avec douceur des préventions de la cour de Madrid, et, n’oubliant jamais ses propres louanges, il s’embarrassa dans une apologie plus spécieuse que solide. Florida Blanca l’écouta avec beaucoup d’égards ; mais, après les premières civilités, il lui fit entendre clairement que le temps de la faiblesse était passé, que désormais elle deviendrait suspecte, et que le roi son maître voulait absolument une conclusion. Bernis entendit ce langage. Il aimait sa place, qu’il remplissait avec beaucoup d’agrément et d’éclat, et il la voyait entre les mains du roi d’Espagne : pour la conserver, il devait se livrer aveuglément à Charles III ; aussi, dès cette entrevue, renonçant à tous les petits artifices, à tous les subterfuges de l’Œil-de-Bœuf, il assura le ministre espagnol d’une franche coopération. Même, pour mieux le convaincre, il tomba d’accord, de très bonne grâce, sur les fautes du pape ; il se moqua de ce ton d’oracle qu’il affectait depuis long-temps, insista sur la nécessité de le forcer à s’expliquer, et alla même jusqu’à jeter quelque doute sur la bonne foi du saint-père. Florida Blanca en demandait beaucoup moins.

Cependant Clément XIV était en proie à des transes inexprimables. S’il posséda jamais cette fermeté d’ame, ce grand caractère que plusieurs historiens lui accordent, il ne le prouva guère en cette occasion. L’approche de Florida Blanca l’avait frappé d’une crainte puérile. Vainement il affectait du calme ; ses traits, sa contenance, la pâleur de son front, révélaient aux moins clairvoyans son trouble intérieur. Des actes firent bientôt connaître ses véritables sentimens ; il recula de huit jours l’audience de l’envoyé d’Espagne ; enfin, après un délai si inutile, il consentit à le voir [1]. L’embarras du pape frappa cette

  1. Bernis à d’Aiguillon, juillet 1772. — Moniño à Grimaldi, juillet 1772.