Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1844 - tome 6.djvu/639

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


COMTES MANUFACTURIERS.

¬¬¬

POPULATION
Gloucester 431,483 1,252 1 sur 344
Stafford 5 10,504 1,485 1 sur 345
Chister 395,660 1,086 1 sur 364
Lancastre 1,667,054 4,499 1 sur 370
Middlesex 1,576,636 4,094 1 sur 385
Warwick 401,715 1,003 1 sur 400 Moyenne 1 sur 778
Monmouth 134,355 264 1 sur 508
Surrey 582,678 1,017 1 sur 572
York 1,591,680 2,598 12,598612
Nottingham 249,910 374 1 sur 666
Derby 272,217 322 1 sur 845
Northumberland 250,278 245 1 sur 1021
Durham 324,284 266 1 sur 1222 Moyenne 1 sur 368
Total 8,388,254 18,503 1 sur 453

Ainsi, dans les comtés agricoles pris en bloc, on compte 1 accusé par 539 habitans, et 1 accusé par 453 habitans dans les comtés manufacturiers ; ce qui donne aux populations rurales, sous le rapport de la criminalité, un avantage de 16 pour 100. En prenant un à un les élémens de cette comparaison, le rapport n’est plus le même : on trouve que la moyenne, pour les sept comtés agricoles de Hereford, d’Essex, de Hertford, d’Oxford, de Bedford, de Wilts et de Berks, s’élève à 1 accusé sur 464 habitans, moyenne peu différente de celle que donne l’ensemble des comtés manufacturiers, tandis que les sept comtés manufacturiers de Monmouth, de Surrey, d’York, de Nottingham, de Derby, de Northumberland et de Durham, séparés des grands districts urbains et industriels de Middlesex, de Lancastre et de Stafford, ne présentent plus que 1 accusé sur 778 habitans, moyenne supérieure à celle des comtés agricoles les plus favorisés. A n’en juger que par la nomenclature officielle des crimes et des délits, l’état moral des populations agricoles serait donc quelque chose d’intermédiaire entre l’état des grandes villes manufacturières et celui de la manufacture principalement domestique, dont le type se rencontre dans les comtés de Nottingham, de Derby et de Northumberland. Enfin, le comté d’York ayant l’avantage sur dix comtés agricoles, on conçoit que les publicistes de Leeds aient contesté plus vivement que ceux de Manchester ou de Londres la supériorité des populations rurales ; car ils vivaient dans un milieu comparativement dégagé des excès