Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1844 - tome 6.djvu/619

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Holbeck, ce bâtiment qui a les dimensions d’une église [1], où 1,000 ouvriers travaillent dans une salle autour de 2,000 métiers, où le mouvement est donné par 2 machines de 100 chevaux chacune, et où le manufacturier, prenant à cœur la santé des ouvriers autant que la perfection des produits, emploie une troisième machine à renouveler du matin au soir l’air que l’on respire dans son immense atelier.

La partie occidentale du comté d’York continue le Lancashire ; elle offre, bien que sur une moindre échelle, les mêmes avantages à l’industrie. Les gîtes houillers, les cours d’eau, les moyens de communication, les capitaux, rien n’y manque de ce qui constitue les élémens essentiels du travail ; ces élémens sont mis en œuvre par une population nombreuse et active : en 1841, le West-Riding comptait 1,154,101 habitans <ref> Voici les termes numériques de la comparaison entre le Lancashire et le West-Riding du Yorkshire, tels qu’ils résultent du recensement de 1841 : ¬¬¬

Etendue - acres Maisons Lancashire West-Riding Population - habitans
Lancashire 1,117,260 Habitées 289,184 227,357
Non habitées 23,639 18,896 Lancashire 1,667,054
West-Riding 1,622,840 Manufactures et édifices publics 3,680 2,293 West-Riding 1,154,102

<ref>. Du reste, l’industrie dans le comté d’York tient beaucoup plus au sol que dans le comté de Lancastre. A Manchester, la matière première des manufactures est un produit exotique, le coton ; à Leeds, une grande partie des laines que l’on convertit en tissus est fournie par les troupeaux du Yorkshire ou du Northumberland.

La manufacture de coton règne à peu près sans partage dans le Lancashire ; dans le comté d’York, si l’industrie n’atteint pas au même degré de puissance, elle varie davantage ses applications. Le West-Riding partage avec l’Ecosse la filature et le tissage mécanique du lin, avec les comtés de Gloucester, de Somerset et de Norfolk la fabrication des étoffes de laine, avec Birmingham et avec Wolverhampton la manufacture de coutellerie, de quincaillerie et de plaqués. Chaque genre de travail se localise et a son siège particulier : ainsi, le fer et l’acier s’élaborent principalement à Sheffield ; Leeds est le centre de la filature et du tissage qui se ramifient de là, pour le lin, dans la vallée de la Nidd, vers Knaresborough et Ripley ; pour la laine, dans les vallées de l’Aire et de la Calder, vers Bradford, Huddersfield et Halifax.

En Angleterre, comme ailleurs et plus qu’ailleurs, la manufacture

  1. 65 1/2 mètres de largeur sur 120 mètres de longueur.