Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1844 - tome 6.djvu/1060

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


le travail au-delà de douze heures effectives par jour [1], et le représentant de Manchester, M. M. Gibson, a déclaré dans la chambre des communes que, sans approuver le bill, les manufacturiers étaient disposés à l’accepter.

Le danger vient de ce que, le principe de la limitation une fois posé, chacun veut reculer la limite à son gré. Le gouvernement accorde douze heures ; lord Ashley propose dix heures ; un manufacturier qui représente la ville d’Oldham, M. Fielden, prétend que les ouvriers ne seront contens que lorsqu’on aura réduit à huit heures par jour la durée légale du travail ; enfin l’héritier de lord Grey, lord Howick, renchérissant sur toutes ces restrictions, demande que l’on rétablisse les corporations d’arts et métiers. A force de s’écarter de la liberté, les philanthropes anglais retombent ainsi dans les erremens du moyen-âge ; il semble que l’expérience des progrès accomplis depuis trois siècles n’ait servi qu’à les ramener au point de départ.

La discussion du bill dans la chambre des communes s’est ressentie de l’incertitude et de la confusion qui règnent dans les esprits. Le 18 mars, lord Ashley a fait décider, à une majorité de 9 voix (179 contre 170), que le travail de nuit, interdit aux femmes et aux jeunes personnes, serait compris dans l’intervalle non de huit heures, mais de six heures du soir à six heures du matin, ce qui impliquait que la journée de travail ne pourrait pas excéder dix heures. A quatre jours de là, l’assemblée, ayant à régler directement le maximum légal du temps pendant lequel les femmes et les jeunes personnes seraient employées, a paru souhaiter un compromis entre l’opinion de sir J. Graham et celle de lord Ashley ; le terme de douze heures a été rejeté par une majorité de 3 voix (186 contre 183), et le terme de dix heures a été écarté par une majorité de 7 voix (188 contre 181). Il semblait donc que la chambre des communes voulût indiquer au gouvernement la limite de onze heures comme étant le terrain sur lequel la conciliation pourrait s’opérer ; mais le gouvernement a refusé de transiger. Pour désintéresser l’amour-propre de la chambre des communes engagé par des votes contradictoires, sir J. Graham a retiré le bill qui était en délibération. En même temps, il en a présenté une seconde édition, qui ne différait de la première que par des clauses accessoires, et sur laquelle la discussion s’est établie.

Entre les deux délibérations, la chambre des communes a eu les vacances de Pâques pour réfléchir, et cet intervalle a suffi pour rendre

  1. A Manchester, cinq filatures de coton sont dans ce cas.