Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1842 - tome 32.djvu/854

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


presque aussi digne d’éloges que le précédent.

COMTE DE TRAUTMANSDORFF, ouvrage médiocre de Schaller.

MAXIMILIEN Ier de Bavière, beau buste d’Imhof.

CHARLES X de Suède, par Tieck.

T. PH. DE SCHOENBORN.

ERNEST-LE-PIEUX, de Saxe.

AMALIA de Hesse, quatre bustes d’un travail estimable, dus au ciseau de Tieck.

MARTIN TROMP, superbe buste, un des plus beaux monumens de la Walhalla, comme le nom même du héros, éternel honneur de la Hollande. ; ce buste est de la main de Kessels.

PARIS LODRON, archevêque de Salzbourg.

FRANZ SNYDERS, peintre ; magnifique buste de Rauch.

MICH.-ADR. RUYTER, très beau buste de Tieck.

OTTO DE GUERICE, physicien célèbre, mauvais buste de Rathgeber.

FR.-GUILLAUME de Brandebourg, le grand-électeur, très beau buste de Widemann.

CHARLES V, duc de Lorraine.

GUILLAUME III d’Orange, œuvre médiocre qu’on aurait pu se dispenser de placer dans la Walhalla.

LOUIS DE Bade.

LEIBNITZ, ouvrage de Schadow, trop peu digne du modèle.

H. BOERHAWE.

MAURICE de Saxe, buste estimable de Tieck.

GEORG.-GOTT. HAENDEL, le compositeur, mauvais ouvrage de Schadow.

NIK.-LUD., COMTE DE SINKENDORF, buste où l’on ne reconnaît pas tout le talent de Tieck.

LE COMTE DE MUNICH, feld-maréchal.

WINCKELMANN, détestable ouvrage de Schadow, qui doit être écarté de la Walhalla, pour l’honneur du grand antiquaire et pour celui de l’artiste.

GUILLAUME, comte de la LippeSchaumbourg.

GLUCK, faible ouvrage de Danecker, où l’on ne reconnaît ni le grand compositeur, ni l’habile statuaire, et pourtant on possédait le beau buste de Gluck par Houdon.

BARON DE LOUDON, feld-maréchal.

MOZART, très beau buste de L. Schwanthaler.

GUILL.-FERDIN. de Brunswick, libérateur du Hanovre, bon ouvrage de Schadow, qui dédommage et console de ceux du même artiste qu’on ne peut voir ici sans regret.

JUSTUS MOESER (Advocatus patriae), par Schmidt, œuvre dont il n’y a rien à dire.

GOTT.-AUG. BURGER, le poète, bon ouvrage de Tieck.

CATHERINE II, impératrice de Russie, superbe buste de Wredow.

G. KLOPSTOCK, ouvrage médiocre de Schadow.

G. HEINSE, poète et savant, qui méritait un meilleur buste.

G. HERDER, bon ouvrage de Tieck.

EMMANUE KANT, par Schadow, ouvrage d’une faiblesse déplorable.

FR. SCHILLER, buste de Danecker, où l’on ne peut louer que le travail du statuaire, sans y trouver le génie de l’écrivain.

J. HEVDEN (sic), détestable ouvrage de Robotz.

J. DE MULLER, triste caricature dont je ne nomme pas l’auteur, par égard pour sa vieillesse, mais que je demande au roi de Bavière de faire remplacer à la Walhalla, par respect pour le grand historien de la Suisse.

WIELAND, qui ne figure ici que comme poète (dichter), et qui n’est pas moins digne, comme prosateur, de siéger à la Walhalla.

GERHARD DE SCHARNHORST, magnifique buste de Rauch.