Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1842 - tome 32.djvu/445

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




XXXIX.

L’ame de feu Bressier aperçut de la lumière à une fenêtre d’une petite maison isolée. Une grande jeune fille n’était pas couchée et travaillait à la lueur d’une lampe ; mais elle était distraite et s’arrêtait de temps à autre pour écouter quelque bruit de pas éloignés. Tout à coup elle se leva de sa chaise en disant : Ah ! mon Dieu, j’oubliais ! et il aurait encore jappé comme avant-hier. — Elle descendit dans une petite cour, et appela Turc. Turc était un beau chien d’arrêt dont le vieux père d’Almodie faisait ses délices. C’était grâce à Turc qu’il rentrait toujours au logis la carnassière bien garnie ; c’était aussi la sûreté de la maison. Turc vint en remuant la queue à la voix bien connue d’Almodie, et se mit à sauter autour d’elle pour la lécher ; mais Almodie froidement lui donna un morceau de viande qu’elle avait apporté. Turc l’avala avec avidité ; mais, au bout de quelques instans, il fut saisi d’un tremblement convulsif, il fléchit sur ses pattes, tomba, se releva, et vint en rampant jusque sur les pieds d’Almodie en la regardant tristement, comme pour lui demander secours. Il se remit à trembler, poussa un gémissement sourd, et tomba sur le flanc. Là, il se débattit quelques instans et mourut. Almodie le repoussa du pied et écouta. Trois coups dans les mains, c’est bien le signal convenu. Elle alla ouvrir.

Mais l’ame de feu Bressier s’enfuit indignée.


XL.

Un jour, des vapeurs grises s’élevèrent tout à coup à l’horizon, un tonnerre lointain roula de sombres menaces, des nuages chassés par un vent violent rasèrent les arbres et les maisons ; l’ame de feu Bressier s’amusa à se laisser emporter au hasard par un de ces nuages. Les nuages vont vite, je ne sais où elle serait allée si le nuage n’avait fini par crever en pluie sur une toute petite ville de je ne sais quel pays. Toujours est-il que c’était une ville fort perplexe et fort occupée : elle était alors en guerre avec une autre ville tout aussi petite, située à quatre ou cinq lieues de distance. Les historiens assignaient plusieurs causes à cette guerre qui durait depuis fort longtemps. Je me suis livré à plusieurs recherches à ce sujet.