Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 8.djvu/543

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fois le reproche et le remords d’avoir trop aisément pardonné une insulte faite à sa femme. Pour se faire pardonner à lui-même son indulgence prématurée, il ordonna que Leudaste fût chassé de l’église, se promettant désormais de l’abandonner, sans pitié ni recours, à la vengeance de Frédégonde. Quand les gardes eurent exécuté l’ordre d’expulsion qu’ils venaient de recevoir, et que le tumulte eut cessé, la célébration de la messe, un moment suspendue, fut reprise et se continua sans incident nouveau [1].

Conduit simplement hors de l’église, et laissé libre de s’enfuir où il voudrait, Leudaste ne songea point à profiter de ce bonheur, qu’il ne devait qu’à la précipitation avec laquelle Hilperik avait donné ses ordres. Loin qu’un tel avertissement lui fît ouvrir enfin les yeux sur le péril de sa position, il s’imagina que, s’il avait mal réussi auprès de la reine, c’était pour avoir manqué d’adresse, pour s’être présenté brusquement devant elle, au lieu de faire précéder sa requête par l’envoi de quelque beau présent. Cette folle idée prévalant sur toute autre, il prit le parti de demeurer dans la ville, et de visiter aussitôt les boutiques des orfèvres et des marchands d’étoffes les plus renommés [2].

Il y avait près de l’église cathédrale, et sur le trajet de l’église au palais du roi, une vaste place limitée, à l’occident, par le palais et ses dépendances, et, à l’orient, par la voie où venait aboutir le pont qui joignait les deux rives du bras méridional de la Seine. Cette place, destinée au commerce, était bordée de comptoirs et de magasins, où s’étalaient des marchandises de toute espèce [3]. L’ex-comte de Tours se mit à la parcourir, allant d’une boutique à l’autre [4], regardant tout avec curiosité, faisant le riche, racontant ses affaires, et disant à ceux qui se trouvaient là : « J’ai essuyé de grandes pertes, mais il me reste encore chez moi beaucoup d’or et d’argent. » Puis, comme un acheteur entendu, se recueillant pour délibérer en lui-même et choisir avec discernement, il maniait les étoffes, essayait sur lui les bijoux, soupesait la vaisselle

  1. Tunc repulso eo à loco sancto, missarum solemnia celebrata sunt. (Gregorii Turon., Hist. lib. VI, pag. 283.)
  2. Adriani Valesii, rerum francic., lib. XI, pag. 161.
  3. Voir Dulaure, Histoire de Paris, tom. 1er.
  4. Leudastes usque ad plateam est prosecutus, inopinans quid ei accideret : domosque negotiantum circumiens… (Gregorii Turon., Hist. lib. VI, pag. 283.)