Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 6.djvu/667

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


place que la destinée lui assigne. Conquérante enu Afrique, modératrice en Europe, civilisatrice partout, elle doit réclamer avec énergie et prudence contre des attentats pour lesquels il n’est pas de prescription, et pour prix de la rançon d’un peuple martyr dont le rétablissement importe à la sécurité de l’Europe, ouvrir à l’Orient devant une grande nation une voie large et naturelle cependant. Que la Belgique poursuive sans inquiétude une tentative digne d’intérêt : les circonstances décideront de la nature et de l’intimité de nos relations à venir. Qu’elle nous donne l’exemple d’une liberté pratique trop étrangère à nos habitudes ; et que nos espérances, au lieu de se fixer sur ces ex-départemens de la France impériale, s’étendent sur le monde dont nous pourrions fixer les destinées.


LOUIS DE CARNÉ.