Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 6.djvu/313

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Malgré la présence du roi, les vassaux franks, étrangers à l’idée que se faisaient les Romains de la majesté royale et de la sainteté des audiences judiciaires, intervinrent tout à coup dans le débat par des exclamations empreintes d’une rude liberté de langage. « Pourquoi impute-t-on de pareilles choses à un prêtre de Dieu ? — D’où vient que le roi poursuit une semblable affaire ? — Est-ce que l’évêque est capable de tenir des propos de cette espèce, même sur le compte d’un esclave ? — Ah ! Seigneur Dieu ! prête secours à ton serviteur [1]. » A ces cris d’opposition, le roi se leva, mais sans colère, et comme habitué de longue main à la brutale franchise de ses leudes. Élevant la voix pour que la foule du dehors entendît son apologie, il dit à l’assemblée : « L’imputation dirigée contre ma femme est un outrage pour moi ; j’ai dû le ressentir. Si vous trouvez bon qu’on produise des témoins à la charge de l’évêque, les voilà ici présens ; mais s’il vous semble que cela ne doive pas se faire, et qu’il faille s’en remettre à la bonne foi de l’évêque, dites-le ; j’écouterai volontiers ce que vous aurez ordonné [2]. »

Les évêques, ravis et un peu étonnés de cette modération et de cette docilité du roi Hilperik, lui permirent aussitôt de faire comparaître les témoins à charge dont il annonçait la présence ; mais il n’en put présenter qu’un seul, le sous-diacre Rikulf [3]. Platon et Gallienus persistaient à dire qu’ils n’avaient rien à déclarer. Quant à Leudaste, profitant de sa liberté et du désordre qui présidait à l’instruction de cette procédure, non-seulement il n’était point venu à l’audience, mais de plus il avait eu la précaution de s’éloigner du théâtre des débats. Rikulf, audacieux jusqu’au bout, se mit en devoir de parler ; mais les membres du synode l’arrêtèrent en s’écriant

  1. Nam extra domum rumor in populo magnus erat dicentium : « Cur haec super sacerdotem Dei objiciuntur ? cur talia rex prosequitur ? Numquid potuit episcopus talia dicere vel de servo ? Heu, heu, Domine Deus, largire auxilium servo tuo. » (Greg. Turon. Hist. lib. V, pag. 263.)
  2. Rex autem dicebat : « Crimen uxoris meae meum habetur opprobrium. Si ergo censetis ut super episcopum testes adhibeantur, ecce adsunt. Certè si videtur ut haec non fiant, et in fidem episcopi committantur, dicite, libenter audiam quae jubetis. (Ibid.)
  3. Mirati sunt omnes regis prudentiam vel patientiam simul. (Ibid.)