Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 6.djvu/21

Cette page a été validée par deux contributeurs.


liguer contre lui avec les autres princes de la chrétienté, il était imprudent de tant favoriser une puissance avec laquelle on pouvait avoir à rompre. Henry avait insisté pour que la doctrine restât entière, disant qu’il ne saurait trop honorer le Saint-Siège de Rome, auquel il devait tant. Morus lui avait rappelé les statuts particuliers du royaume, et notamment le statut de Proemunire, par lequel des bornes étaient mises à l’autorité spirituelle du pape ; mais le roi, tranchant la discussion, avait répondu que, tenant du Saint-Siège sa couronne royale, il n’était obstacle qui pût l’empêcher de proclamer cette autorité. C’est ainsi que les choses s’étaient passées, « et, dit Morus avec une noble fierté, j’espère que ces éclaircissemens étant rapportés au roi, si sa majesté veut bien se souvenir de ce que j’ai fait et dit dans cette affaire, elle n’en parlera plus, et me renverra elle-même de cette accusation. » Ce jour-là, comme il allait partir pour se rendre devant le conseil, Roper lui avait fait promettre qu’il s’expliquerait sur l’affaire de la fille de Kent, et se ferait rayer du bill. Après la séance, tous deux montèrent en bateau pour retourner à Chelsea. Morus paraissait très gai ; il parlait vivement et de toutes choses, et sur un ton auquel les siens n’étaient plus accoutumés. Roper, par une discrétion mêlée de crainte et d’espérance ne lui avait point parlé du bill ; mais le voyant pendant toute la route si gai et si libre d’esprit, il s’était plu à penser qu’il avait été mis hors de cause. Quand ils furent entrés dans le jardin : « Je pense, dit Roper, que tout va bien, puisque vous êtes si joyeux. — Oui, tout va bien, fils, et j’en rends graces à Dieu ! — Vous êtes donc délivré de ce malheureux bill ? — Par ma foi, je ne m’en suis pas même souvenu. — Quoi ! vous oubliez une chose qui vous touchait de si près ? Qu’il me chagrine de vous entendre parler ainsi, moi qui avais pensé, à votre visage, que c’était fini de ce bill ! — Voulez-vous savoir, fils, pourquoi je suis si joyeux ? De bonne foi, je me réjouis d’avoir fait faire une chute au diable, car j’ai été si loin avec ces lords, que je ne puis plus reculer sans la dernière honte. » Henry l’avait compris ainsi.

Quand il sut le résultat de la conférence, il entra dans une violente colère, et dit qu’il entendait qu’on donnât suite au bill du parlement. On lui objecta la faveur que la chambre des lords montrait à Morus. Henry parla de s’y rendre en personne pour leur imposer le bill. Les membres du conseil se jetèrent à ses genoux, et lui