Page:Revue des Deux Mondes - 1836 - tome 5.djvu/108

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


attaqué les institutions religieuses et civiles. De pareilles doctrines sont trop avancées pour la nation allemande. Quant à l’auteur et à ses amis, qui forment, ajoute-t-on, une école de démolisseurs, nous regretterions qu’ils se prissent sérieusement à ce jeu, car la foi, à quelque chose qu’elle se rattache, quelque erreur qu’elle puisse favoriser, est pourtant la poésie des peuples, et nous ne savons que trop ce qu’il en coûte d’exposer les peuples au froid glacial de la raison, sous prétexte de les débarrasser de vêtemens incommodes.