Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1835 - tome 1.djvu/705

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


épouser à Compiègne la fille aînée du roi des Français, toute sa maison militaire reçut l’ordre de l’accompagner ; M. de Brouckère seul ne fut pas invité. Le jour même du départ, il se présenta au palais pour faire son service d’aide-de-camp. Ce fut le suisse qui lui annonça le voyage de la cour et du roi. Le lendemain on se contait en riant, dans les salons de Bruxelles, le motif de l’exclusion de M. de Brouckère. Il s’agissait d’un propos qui aurait été tenu par l’ex-ministre de la guerre sur le compte de l’auguste beau-père de la royauté belge. Ce propos, qui avait paru suffisant pour motiver l’impolitesse dont M. de Brouckère venait d’être l’objet, était tellement grossier, que la supposition qu’il en pût être l’auteur devenait une double insulte pour lui. Il n’hésita donc pas à prier humblement sa majesté de vouloir bien accepter sa démission d’aide-de-camp, la seule place qui lui restât avec le grade de colonel d’artillerie.

M. Charles de Brouckère est maintenant directeur de la monnaie, et se tient éloigné des affaires. Après avoir occupé les fonctions les plus éminentes, rendu à son pays les plus utiles et les plus brillans services, il a subi le destin de tout homme de cœur qui apporte une conscience droite au milieu des intrigues de nos gouvernemens modernes ; jeune encore, il sait ce que la vieillesse seule apprit à tant d’autres. Profitera-t-il de son expérience ? Nous craignons qu’il l’oublie, s’il voit quelque jour, nouvel Achille retranché dans sa colère, la patrie, cette mère repentante, les yeux en pleurs et les bras au ciel, appeler à sa défense les enfans que son lait a nourris.


§ V. — PARTI GOUVERNEMENTAL.

Maintenant, nous avons fait connaître les hommes politiques que la passion agite autour de la nouvelle royauté belge ; nous avons montré les efforts des uns peut la défendre, les manœuvres des autres pour l’attaquer, et tous se disputant ses faveurs comme les paladins d’autrefois se battaient dans la lice pour les couleurs d’une maîtresse. Il nous reste à caractériser les hommes qui se groupent autour du gouvernement pour lui-même et sans aucune arrière-pensée d’envahissement ni du côté de l’absolutisme ni du côté des libertés populaires.