Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1835 - tome 1.djvu/45

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CORNILLE BART


ET


LE RENARD DE MER




Depuis long-temps, on parle dans le monde littéraire d’une Histoire de la marine française, à laquelle M. Eugène Sue travaille, il y a déjà plusieurs années. Cet ouvrage est enfin sur le point de paraître ; nous avons sous les yeux le manuscrit des trois premiers volumes. L’auteur remonte jusqu’à l’origine de la marine française, jusqu’au vieux sénéchal Pierre de Brézé ; mais il publiera d’abord l’histoire de la marine du XVIIe siècle, l’histoire aventureuse de Jean Bart, et de ses contemporains. Nous attachons à cette œuvre une telle importance, que nous nous hâterons de prendre l’initiative pour la faire connaître au public. Dans un de nos prochains n°, nous reviendrons sur l’étendue de cette publication, sur les rares et nombreux documens que l’auteur à recueillis pour l’entreprendre, et sur le plan qu’il a suivi. Aujourd’hui, nous nous bornons à publier le fragment qui suit. A voir les vives couleurs et la forme pittoresque de ce récit, le mouvement de