Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1835 - tome 1.djvu/425

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et affamée aussi, dis-je à mon cicerone, lui en montrant du doigt une autre fraîchement creusée en arrière d’un petit massif d’alaternes rabougris ; celle-là ?

Il me regarda d’un air défiant et inquiet ; — puis, comme si la loyauté de ma physionomie l’eût rassuré :

— Celle-là, répondit-il, se rapprochant de moi, celle-là, c’est une fosse à part ; c’est une fosse de réserve, c’est une fosse nouvelle pour les suppliciés. — J’ai reçu avant-hier l’ordre de la tenir prête. Il y a maintenant dans les prisons de Madrid beaucoup de révolutionnaires menacés de la peine capitale ; — c’est une mesure de précaution qu’on a prise.

Je tressaillis. — Les cachots de la carcel de corte et de la carcel de villa étaient encombrés alors de patriotes qu’on y avait jetés comme suspects d’une soi-disant conspiration libérale contre le régime paternel restauré en Espagne, grâce aux cent mille hommes du duc d’Angoulême. Tout Madrid frissonnait de terreur. Une première exécution politique avait eu lieu déjà, et l’on s’attendait à la voir suivie d’un grand nombre d’autres.

Je m’avançai jusqu’à cette fosse encore vide ; penché au bord, j’y plongeai le regard.

— C’est bien, pensai-je ; la sépulture est disposée d’avance. L’arrêt n’est pas encore prononcé, mais la tombe est déjà creusée. C’est bien, messieurs les alcades, c’est bien ; condamnez ! N’ayez nul souci. Les fossoyeurs vous ont donné l’exemple ; ils ont fait leur besogne ; à vous la vôtre. Condamnez ; il y a de la place pour bien des sentences de mort, et bien des remords de juges. — La fosse est profonde. —

— Mais où était la dernière fosse des suppliciés ? — celle qui est pleine maintenant ? demandai-je au gardien.

— Là-bas, dit-il, à la gauche de la chapelle, à l’autre coin.

Je me dirigeai vers la place qu’il m’avait désignée du doigt. Il me suivit.

La terre, fraîchement remuée et non encore foulée dans la double longueur de deux cercueils, accusait elle-même une double sépulture récente.

Il y avait eu une exécution à la place de la Cebada la semaine précédente. Il y en avait eu une seconde la veille.