Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1834 - tome 2.djvu/324

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
318
REVUE DES DEUX MONDES.

sa publication un exemplaire de cet ouvrage parvint à la bibliothèque circulante d’un petit café, appelé café Harper, lequel était en quelque sorte annexé au Collège de la Reine (Queens College), à Oxford, dont l’achalandage le faisait subsister. La maison faisait le coin, donnant, d’un côté, sur la rue Haute (High-Street), de l’autre, sur une ruelle qui de ce côté longe le Collège de la Reine, et aboutit à une rue qui mène à la porte du Nouveau-Collège (New-College). On s’abonnait à cette bibliothèque à raison d’un shelling par trimestre, ou pour parler le langage universitaire, un shelling par terme. Le produit de cette souscription se composait de deux ou trois journaux, d’un ou deux magazines, et, par-ci par-là, d’une brochure nouvelle. Il était rare, pour ne pas dire sans exemple, d’y voir un octavo de moyenne grosseur. Quelques douzaines de volumes, formés partie de pamphlets, partie de magazines réunis ensemble par un cartonnage, composaient donc toute la richesse de cette bibliothèque, qui contrastait étrangement avec la bibliothèque Bodléienne et celles des Collèges du Christ et de Tous-les-Saints (Christ’s Church and All Souls).

« L’année 1768 est la dernière dans laquelle il me soit jamais arrivé de faire à Oxford un séjour de plus d’un jour ou deux. J’étais venu pour voter, en ma qualité de maître-ès-arts, pour l’université d’Oxford, à l’occasion d’une élection parlementaire. Je n’avais pas alors complété ma vingt-et-unième année, et cette circonstance aurait pu élever dans la chambre des communes une discussion électorale, si un nombre suffisant de votes non sujets à contestation n’avait mis la majorité hors de doute. Cette année était la dernière dans laquelle cet ouvrage de Priestley pût me tomber sous la main. Quoi qu’il en soit, ce fut la lecture de ce livre et de la phrase en question qui décida de mes principes en matière de morale publique et privée ; c’est là que je pris la formule et le principe qui depuis ont fait le tour du monde civilisé. À cette vue je m’écriai, transporté de joie comme Archimède lorsqu’il découvrit le principe fondamental de l’hydrostatique : je l’ai trouvé ! J’étais loin de penser alors au correctif que plus tard, après un mûr examen, je me verrais forcé d’appliquer à ce principe. » Ce correctif était le mot et le principe utilité. Mais en 1822, dans son projet de codification, Bentham fit usage pour la première fois de