Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1833 - tome 4.djvu/458

Cette page n’a pas encore été corrigée


454 REVUE DES DEUX MONDES.

Et7après lui, qu’adviendrait-il ? Dans quel état allait-il laisser la monarchie ? — Quelle serait sa succession ? — Une minorité longue et difficile , — ou un règne cruel et fanatique ; — de sanglantes guerres civiles peut-être !

Qui^ — voilà quelle perspective s’était montrée au-delà des fêles de la Jura ; — aussi , le soir du 26 juin , chacun rentrait chez soi tristement, — et chacun se disait que, quoi qu’il pût arriver du pays ^ _ quels que dussent être ses gouvernemens à venir , — aucun d’eux ne serait jamais sans doute assez riche ou assez déraisonnable pour renouveler les magnifiques folies de 1853, et que l’on avait bien vu les dernières fêtes royales de Madrid. D. Juan Martinez.