Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1833 - tome 4.djvu/203

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



PHILIPPE DE MORVELLE




SECOND FRAGMENT [1]




III - Une élection au baillage de Quingey


Le 5 mars 1789, la petite ville de Quingey, chef-lieu du bailliage de ce nom, dans la province de Franche-Comté, ville ordinairement paisible et qu’on aurait pu croire à peu près déserte, offrait un spectacle très animé. Des groupes d’oisifs et de curieux encombraient la principale rue, où l’on voyait, de quart d’heure en quart d’heure, passer et se croiser des voitures et des gens à cheval. Ces groupes étaient surtout nombreux aux extrémités de la rue, qui, de part et d’autre. aboutissait à la grande route, et devant la porte des deux principales auberges : le Soleil d’Or, et les Quatre-Vents. Chaque étranger qui arrivait et mettait pied à terre, excitait dans la foule un redoublement de curiosité ; on examinait avec attention son équipage et sa figure, et l’on s’entretenait avec chaleur du grand événement qui allait avoir lieu. Des marchands ambulans, profitant, dans l’intérèt de leur commerce, de cette affluence extraordinaire et de la disposition des esprits, étalaient leurs pacotilles

  1. Voir la livraison du 15 juin.