Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1832 - tome 8.djvu/520

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Cependant Cappeluche, tout fier de la poignée de main qu’il avait reçue et du message dont il était chargé, s’acheminait vers le grand Châtelet, rêvant à l’exécution qui devait sans doute avoir lieu le lendemain, et à la part d’honneur qui ne manquerait pas de lui en revenir, si, comme cela arrivait quelquefois, la cour y assistait. Quelqu’un qui l’aurait rencontré aurait reconnu dans son allure l’à-plomb d’un homme parfaitement content de lui, et aurait deviné que les gestes qu’il faisait en fendant l’air de sa main droite en différentes lignes, étaient une répétition mentale de la scène dans laquelle il croyait avoir, le lendemain, à jouer un rôle si important.

Il arriva ainsi à la porte de la prison, y frappa un seul coup ; mais la promptitude avec laquelle la porte s’ouvrit, prouva que le concierge avait reconnu que celui qui frappait ainsi devait avoir le privilège de ne pas attendre.

Le geôlier soupait en famille ; il offrit à Cappeluche de prendre sa part du repas : celui-ci accepta avec un air de bienveillante protection, bien naturel dans un homme qui venait de donner une poignée de main au plus grand vassal de la couronne de Finance. En conséquence, il déposa sa grande épée près de la porte, et s’assit à la place d’honneur.

— Maître Richard, dit Cappeluche au bout d’un instant, quels sont les principaux seigneurs que vous logez dans votre hôtellerie ?

— Ma foi, messire, répondit Richard, je ne suis ici que depuis peu de temps, mon prédécesseur et sa femme ayant été tués lorsque les Bourguignons ont pris le Châtelet. Je sais bien la quantité de gamelles que je fais descendre aux prisonniers, mais j’ignore le nom de ceux qui mangent ma soupe.

— Et ce nombre est-il considérable ?

— Ils sont cent vingt.

— Eh bien ! maître Richard, demain ils ne seront plus que cent dix-neuf.

— Comment cela ? est-ce qu’il y a une nouvelle émeute parmi le populaire ? dit vivement le geôlier, qui craignait le renouvellement des scènes dont son prédécesseur avait été victime ;