Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1832 - tome 8.djvu/242

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


marche de l’esprit nouveau, un moment d’incertitude pour une insuffisance dont vous pourriez triompher ! Le génie de la révolution française ne craint ni les champs de bataille, ni la tribune: il ira partout où l’appellera sa fortune ; il consentira à remettre ses destinées, autant de fois que le voudront ses ennemis, à la discrétion des combats et des suffrages : il écartera tous les obstacles pour arriver à son but ; car il est appelé à fonder un ordre aussi positif, une société aussi glorieuse que la monarchie de Louis XIV.


LERMINIER.