Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1832 - tome 6.djvu/279

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


PSYCHOLOGIE CRIMINELLE.

LOUVEL. [1]




Par un jour de carnaval, le mardi gras 13 février 1820, vers onze heures du soir, le duc de Berry reconduisait, à la porte de l’Opéra, la princesse sa femme, fatiguée des plaisirs de la soirée, et venait de lui présenter la main pour monter en voiture quand un homme, se glissant entre le factionnaire qui présentait les armes, et le mur, s’élança sur le prince ; et le saisissant par l’épaule gauche, le frappa vivement d’une arme aiguë dans le côté droit. Le malheureux prince, qui d’abord n’avait rien senti, tomba baigné dans son sang, s’écriant qu’on l’avait assassiné. Un coup de poignard venait de tuer dans sa personne toutes les espérances des Bourbons de la branche aînée : la race s’éteignait en lui, et il ne fallait rien moins qu’un miracle pour la ressusciter.

  1. Nous pouvons garantir l’authenticité de tous les détails contenus dans cet article, et la scrupuleuse exactitude de toutes les paroles que l’on a attribuées à Louvel. (Note du D.)