Ouvrir le menu principal

Page:Revue des Deux Mondes - 1831 - tome 4.djvu/580

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de cette partie de la Nouvelle-Hollande. Voilà tout ce qui est relatif au continent australien, dans le journal de la Société de géographie de Londres.

Viennent ensuite trois notices sur les îles qui doivent leur naissance à l’action de volcans sous-marins. Le premier est du capitaine Smith, de la marine royale, sur les Columbretes, rochers volcaniques de la côte de Valence en Espagne ; le second, sur l’île de la Déception, une des Nouvelles Shetland, par le lieutenant Kendall ; et le troisième, sur les îles des Cocos ou îles Keeling, dont la Société est redevable à l’amiral sir Edward Owen.

Dans une introduction qui précède le second de ces mémoires, M. Barrow a résumé ce qu’avait présenté de plus intéressant la discussion dernièrement élevée sur les îles de Saint-Paul et de Santorin, et autres, de formation volcanique, dans l’intérieur desquelles on a remarqué des baies ou golfes circulaires, qui ont donné naissance à la théorie des cratères d’élévation.

« Les Nouvelles Shetland, dit M. Barrow, sont un groupe d’îles récemment découvertes ou plutôt retrouvées par M. Smith ; Dirck Ghéritz, qui commandait un des cinq vaisseaux partis de Rotterdam en 1598 pour aller aux Indes par l’ouest, fut séparé de ses compagnons à la hauteur du cap Horn, et entraîné par la tempête jusqu’à 64 degrés de latitude sud, où il découvrit un pays élevé dont les montagnes étaient couvertes de neige, et ressemblaient à la côte de Norwége : c’était assurément le groupe d’îles en question. Elles paraissent continuer la cordillère des Andes et l’archipel de la Terre de Feu ; leur structure géognostique est précisément la même, et les couches y sont dirigées dans le même sens. Mais l’île particulière qui fait l’objet de ce mémoire est complètement volcanique, et son cratère circulaire ressemble parfaitement à celui de l’île d’Amsterdam ou de Saint-Paul, entre le cap de Bonne-Espérance et l’Australie. Sa forme est analogue à celle des lagunes observées dans les neuf dixièmes des îles basses de corail,